Nessma TV produit Nsibti Laaziza

gajgouj2000

عضو فعال
إنضم
2 ديسمبر 2009
المشاركات
305
مستوى التفاعل
803
Lors d’une conférence de presse tenue, ce matin, jeudi 27 mai 2010, à la médina, Nessma TV a présenté sa première production audiovisuelle « Nsibti Laaziza » qui sera diffusée pendant Ramadan en prime time. Ce sitcom est co-écrit par Younès Ferhi et Farhat Henana et réalisé par Sleh Sid.

L’histoire commence lorsque les deux scénaristes, le réalisateur de Choufli Hal et quelques uns de ses comédiens ont eu l’idée « ingénieuse » de lancer un sitcom léger et humouriste sous la production de la chaine maghrébine Nessma TV. L’idée a été vite acceptée par la direction de la chaîne qui a eu une grande difficulté l‘année dernière à concurrencer « Choufli Hal » et « Maktoub ».

La seule contrainte était de « maghribifier » le sitcom 100% tunisien. La solution n’était pas difficile à concrétiser : Nessma recrute la comédienne la plus célèbre de l’Algérie Biyouna. A cette diva algérienne, s’associent des stars tunisiennes comme Mouna Noureddine, Sawsen Mâalej, Sofiène Chaâri et Kaouther Bardi.

« Nsibti Laaziza » raconte l’histoire « d’un couple : H’souna et Hayet ( Sofiène Chaâri et Kaouther Bardi) dont la vie ordinaire et paisible se voit bouleverser par l’irruption d’invités indésirables : la belle mère ( Mouna Noureddine) venue de Sfax avec son fils ( Farhat Henana) et Bariza ( Byouna), tante paternelle de Hassouna qui débarque d’Alger avec son farfelu de frère.
La vie du couple n’est plus ce long fleuve tranquille, et la cohabitation s’avère insoutenable. Hassouna trouve refuge chez son voisin Baboucha le fripier ( Younès Ferhi) qui reçoit lui aussi son cousin fraichement débarqué de sa campagne ;et auprès de Ftouh ( sawsen Maâlej), une fille du quartier que tout le monde apprécie pour son franc parler ».

Comment sortir de l’imitation de Choufli Hal ? Arriveront-ils à faire rire les tunisiens et maghrébins ? Des questions que les journalistes ont posées lors de la conférence de presse. L’équipe de Nessma se montre sûre de ses capacités et préfère attendre le jugement des téléspectateurs. De toute façon, la concurrence s’annonce rude entre Dar Khle3a, le sitcom de Tunis 7 et Nsibti La3ziza. Ramadan prochain nous apportera les réponses concrètes.
c-nsibtilaaziza-270510-1.jpg
 
أعلى