La position latérale droite favorise le reflux gastro-oesoph




Le principal mécanisme du reflux gastro-oesophagien (RGO) du nourrisson est la relaxation transitoire du sphincter inférieur de l’œsophage (RTSIO) en dehors de toute déglutition. Cette RTSIO physiologique permet l’évacuation de l’air. Elle est aussi fréquente chez le nourrisson normal que chez celui souffrant de RGO mais dans ce second cas, les reflux sont plus souvent liquides et acides. Si la position d’un nourrisson normal passe du décubitus latéral gauche (DLG) à droit (DLD), le nombre des RTSIO et des reflux liquides augmente.

L’équipe d’Omari, connue pour ces travaux sur le RGO, a mesuré le volume d’alimentation qui déclenchait la RTSIO dans les deux positions. L’appareillage a déjà été utilisé pour éclairer les mécanismes du reflux chez des prématurés sains, encore alimentés par sonde gastrique, ce qui permet de connaître le débit. Il consiste en un cathéter œsophagien multi canal comportant une sonde mesurant l’impédance à 5 niveaux et une de manométrie localisée au niveau du SIO ; ce cathéter dont le diamètre est de 2 mm permet également le gavage gastrique. Cette méthode mesure en même temps les épisodes de RGO et la relaxation du SIO.

Ainsi 8 nourrissons nés prématurés à 32,9 ± 2,4 semaines ont été étudiés à 36,1 ± 1,3 semaines d’âge corrigé, au poids de 2 436 g ± 276, en position latérale droite puis gauche ou l’inverse par tirage au sort. Les volumes de gavage ont été identiques dans les deux positions : 62,5 ml (40 à 75) sur 23,4 min (15 à 28) avec du lait 1er âge 5 fois, du lait de la mère 3 fois.

En décubitus latéral droit, le nombre total d’épisodes de reflux liquide était plus fréquent qu’en DLG : 4 (2-7) contre 1 (0-5) p=0,043 et également les RTSIO : 4 (3-6) contre 2,5 (1-5) p=0,027.
Durant la seule période d’alimentation, les mêmes résultats ont été obtenus. Le pourcentage de RTSIO associé à un reflux liquide était plus grand en DLD qu’en gauche : 65,7 % vs 36,8 %. La première RTSIO a été noté pour un volume de gavage moindre en DLD qu’en DLG : 10,6 ± 9,4 ml vs 21 ± 4,9 ml (p=0,006). Le pourcentage du volume de gavage passé au moment de la première RTSIO était plus faible en DLD qu’en DLG : 17,6 % ± 15,5 % vs 35,4 % ± 8,02 % p= 0,005.

En conclusion, en position latérale droite, les épisodes de reflux et de RTSIO surviennent avec des volumes n’entraînant pas de distension gastrique, suggérant un mécanisme réflexe à partir des chémo ou mécano-récepteurs du cardia ou de la jonction oesogastrique.



Pr Jean-Jacques Baudon


Van Wijk MP et coll. : Small volumes of feed can trigger transient lower esophageal sphincter relaxation and gastroesophageal reflux in the right lateral position in infants. J Pediatr 2010; 156: 744-8

 

dicodoc

نجم المنتدى
إنضم
4 أوت 2009
المشاركات
9.295
مستوى التفاعل
10.247
J'aurais une autre hypothèse quant à la fréquence plus importante du reflux gastro-oesophagien en décubitus latéral droit, elle est purement anatomique : en DLG les aliments sont contenus dans la grande courbure de l'estomac ce qui permet de dégager de l'air sans reflux
estomac.GIF
moz-screenshot.png
estomac
 

المرفقات

  • estomac3.jpg
    estomac3.jpg
    17,6 KB · المشاهدات: 9
أعلى