1. عرض جديد خاص بالإشتراك في سيرفر الأحلام و IPTV

Echecs en série pour les nouveautés de la rentrée

الموضوع في 'أرشيف الفضائي العام' بواسطة cortex, بتاريخ ‏28 سبتمبر 2007.

حالة الموضوع:
مغلق
  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      28-09-2007 22:15
    Echecs en série pour les nouveautés de la rentrée


    L'automne est en avance à la télévision. De TF1 à M6, les nouveautés se ramassent à la pelle. Seule Canal+ fait exception. Mais la chaîne cryptée est protégée par des exigences d'audience moins élevées que ses concurrentes généralistes.

    A TF1, on fait grise mine. La Une croyait être portée au sommet par les fortes audiences de la Coupe du monde de rugby dont elle a acquis l'exclusivité. Las, ce sont les fiascos de ses fictions françaises qui font l'actualité. La nouvelle série "L'Hôpital" collectionne les mauvais scores. Lundi 10 septembre, la première salve d'épisodes avait déjà enregistré un navrant 19,1 % de part d'audience (pda). Une semaine plus tard, la deuxième a fait pire, à 16,2 % de pda. Ces ratages en série pèsent sur les recettes publicitaires. TF1 Publicité, la régie de la chaîne privée, a dû baisser ses tarifs de 30 %. Le prix du spot est ainsi passé de 74 000 à 52 000 euros tandis que le spot de l'écran de coupure est tombé à 46 000 euros.


    Outre "L'Hôpital", "Section de recherche", autre série de 52 minutes, bat aussi de l'aile. A l'exception des séries françaises, le reste de la grille de la chaîne privée a trouvé son public. A défaut de record, la Une doit se contenter de pics d'audience. Tel celui du jeudi 20 septembre. L'entretien avec le président de la République, diffusé simultanément sur TF1 et France 2, a rassemblé sur la Une 10 millions de téléspectateurs, le double de France 2.

    En cette rentrée, c'est France 2 qui souffre le plus. Depuis la fin août, l'audience moyenne hebdomadaire de la chaîne publique pique du nez. Avec 16 % de pda, France 2 est largement devancée par les petites chaînes du câble, du satellite et de la TNT réunies qui rassemblent environ 18 % de pda. Un comble pour une chaîne qui, il y a peu, visait les 24 % de pda.

    Outre les faiblesses de l'info, ce sont les divertissements qui "plombent" l'audience de France 2. Lancé à la rentrée, le jeu "60 secondes pour le Colisée" est en perdition, noyé à 6,4 % de pda. Revu, corrigé et rebaptisé ces derniers jours "60 secondes pour rire", il tente un ultime sursaut. En cette rentrée, même les plus fidèles soldats ont des bleus à l'âme. "On a tout essayé", de Laurent Ruquier, qui avait affiché de bons scores la saison passée, n'est pas au mieux cette année avec "On n'a pas tout dit". Dans un entretien au Parisien du 21 septembre, l'animateur admet "des débuts difficiles".

    Mais ces difficultés ne sont rien comparées à celles rencontrés par "France 2 foot". Le magazine sportif dominical lancé cet été par France 2 n'attire pas les foules. Payé plus de 25 millions d'euros, il réunit moitié moins de téléspectateurs que "Telefoot" sur TF1, pourtant privé des images du championnat de France de Ligue 1. Comme TF1, France 2 a aussi du mal avec la fiction française. Sa nouvelle série hebdomadaire "Fais pas ci, fais pas ça" diffusée le samedi, cherche son public. Avec respectivement 9,4 % puis 6,9 % de pda, les deux premiers épisodes avaient fait craindre un naufrage.

    La production d'Eléphant et Cie, la société d'Emmanuel Chain, a repris quelques couleurs samedi 22 septembre, avec 10,4 % de pda et 1,4 million de téléspectateurs. Un regain qui peut laisser espérer à la chaîne publique un destin à la "Plus belle la vie". Il y a trois saisons, ce feuilleton quotidien de France 3 avait mis quatre mois avant de trouver son public.

    La série d'été de France 2 n'a pas non plus convaincu. Mardi 18 septembre, le septième épisode de "La Prophétie d'Avignon" n'a attiré que 3,6 millions de téléspectateurs et 13,9 % de pda.

    Si les séries flanchent, les fictions unitaires font meilleure figure. Monsieur Joseph, campé magnifiquement par Daniel Prévost, a réuni sur France 2, mardi 19 septembre, 6,1 millions de téléspectateurs et 24,8 % de pda.

    Pendant que France 2 semble prendre l'eau de toutes parts, France 3, in fine, ne sombre pas. La chaîne des régions profite de la solidité de ses soirées grâce au couple formé par le journal "Soir 3" et le magazine "Ce soir ou jamais". Comme ailleurs, France 3 cale sur la fiction française. Sa nouvelle série "Onde de choc", partie avec 2 millions de téléspectateurs, n'en réunit plus que 1,6 million pour 8,2 % de part d'audience.

    La rentrée ne sourit guère non plus à M6. La chaîne privée peine à faire progresser son avant-soirée. Le jeu "Etes-vous plus fort qu'un élève de 10 ans ?" reste en deçà des 10 % de part d'audience. Pourtant, Bibiane Godfroid, la directrice des programmes, se dit "très contente". Elle met en avant un gain de 100 000 téléspectateurs. Une piètre performance pour un jeu acheté pour deux ans plus de 10 millions d'euros par saison. "Le jeu est totalement rentable aujourd'hui pour la chaîne", précise cependant Mme Godfroid.

    "Popstars", l'autre nouveauté de M6, ne draine pas les foules et ne séduit pas les jeunes. La quotidienne fait du surplace, sous les 10 %. Toutefois, M6 sauve l'honneur des séries françaises. Sa nouvelle fiction policière "Les bleus", proposée mercredi 19 septembre, a séduit 3,5 millions d'amateurs. Grâce aux "Bleus", la chaîne a décroché la première place auprès des ménagères de moins de 50 ans, cible privilégiée des annonceurs. Un score qui devrait rassurer un peu les professionnels de la fiction.


    :hi2::pc2:
     
حالة الموضوع:
مغلق

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...