L'hormone de la faim augmente avec le stress

الموضوع في 'الأخبار الطبية الحديثة' بواسطة cortex, بتاريخ ‏18 جوان 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      18-06-2008 19:50
    L'hormone de la faim augmente avec le stress et pourrait avoir un effet antidépresseur

    Une étude du centre médical Southwestern pourrait expliquer pourquoi certaines personnes stressées ou déprimées s'alimentent au-delà de la nécessité.

    Les taux de l'hormone ghréline, encore appelée hormone de la faim, augmentent lorsqu'une personne ne mange pas. Cependant les chercheurs de l'université UT Southwestern suggèrent que cette hormone pourrait également aider à se défendre contre les symptômes de dépression et d'anxiété induits par le stress.

    Les résultats de l'étude chez les souris suggèrent qu'un stress chronique cause une augmentation des taux de ghréline et que les comportements associés de dépression et d'anxiété diminuent quand les taux de ghréline augmentent. Malheureusement, selon le Dr. Jeffrey Zigman professeur assistant de médecine interne et de psychiatrie et auteur principal d'un article qui paraîtra dans le journal médical Nature Neuroscience, un effet secondaire indésirable est l'augmentation du poids corporel.

    Pour le Dr. Michael Lutter, auteur principal de l'article, les constatations supportent l'idée que ces hormones de la faim ne font pas juste une chose, mais plutôt coordonnent un ensemble de comportements en réponse au stress et probablement influent sur l'humeur, le stress et les niveaux d'énergie.

    Il est connu que le jeûne provoque la production de ghréline dans le tractus gastro-intestinal, et que celle-ci joue alors un rôle dans l'envoi de signaux de la faim au cerveau. Des chercheurs dont le Dr Zigman ont suggéré que le blocage de la réponse aux signaux de la ghréline pourrait être un moyen d'aider à contrôler le poids en diminuant la prise alimentaire et en augmentant les dépenses énergétiques. Mais, cette nouvelle recherche suggère que si l'on bloque les signaux de la ghréline,on peut augmenter l'anxiété et la dépression.

    Pour le Dr M. Lutter, ces résultats pourraient être utiles dans la compréhension de conditions telles que l'anorexie nerveuse.
     

جاري تحميل الصفحة...
مواضيع مشابهة التاريخ
Le sport, un médicament contre le cancer ‏13 أكتوبر 2016
Sanofi visé par la première action de groupe en santé ‏18 أكتوبر 2016
9Exercices pour brûler la graisse abdominale ‏20 أكتوبر 2016

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...