1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Bill Gates part, Microsoft se cherche

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة sg atlantis, بتاريخ ‏27 جوان 2008.

حالة الموضوع:
مغلق
  1. sg atlantis

    sg atlantis عضو نشيط

    إنضم إلينا في:
    ‏3 فيفري 2008
    المشاركات:
    246
    الإعجابات المتلقاة:
    44
      27-06-2008 20:15
    :besmellah1:


    :ahlan::ahlan:

    Le 27 juin sera le dernier jour à plein temps de Bill Gates chez Microsoft, le groupe qu'il a fondé il y a 33 ans, transformé en empire mondial de l'informatique et dont il se détache pour se consacrer à sa fondation humanitaire.

    Comme annoncé dès juin 2006, Bill Gates restera président non exécutif du conseil d'administration de Microsoft dont il abandonnera complètement les rênes à son ami fidèle, Steve Ballmer, qu'il connaît depuis Harvard et qui depuis 2000 dirige le groupe comme président exécutif.

    Mais le retrait de Bill Gates intervient à un moment délicat pour le géant américain, dont le modèle économique, les logiciels payants, est fragilisé.

    Le groupe vient en outre de rater le rachat de Yahoo!, numéro 2 mondial de la publicité sur internet et doit trouver d'autres voies pour se développer dans ce secteur.

    Une diversification cruciale, car l'avenir est incertain pour ses deux principales sources de revenus: le système d'exploitation Windows, qui fait tourner plus de 90% des ordinateurs mondiaux, et les logiciels Office (traitement de texte Word, tableaux Excel, présentations Powerpoint).

    Ces produits lui rapportent la quasi-totalité de son bénéfice opérationnel.

    Pour Windows, la dernière version, Vista, sortie fin 2006, a suscité une avalanche de critiques et ne progresse que lentement: Microsoft n'a vendu que 150 millions de licences, beaucoup d'entreprises préférant garder XP, la version précédente.

    Non seulement les nouveautés n'ont pas convaincu par rapport à Windows XP mais Vista s'est révélé incompatible avec moult logiciels et périphériques.

    Microsoft a même dû accepter temporairement de continuer à fournir Windows XP, mais cessera le 30 juin.

    Parallèlement, les ordinateurs MacIntosh d'Apple, seul fabricant de micro-ordinateurs n'utilisant pas les logiciels de Microsoft, ont vu leurs ventes grimper en flèche depuis un an et accru leur part du marché mondial à plus de 5%. Les MacIntosh tournent sous un système d'exploitation propre à Apple.

    L'autre pilier des revenus du groupe, ses logiciels de bureau Office, sont eux de plus en plus concurrencés par des produits gratuits, comme les logiciels en ligne de Google ou les logiciels libres (Star Office, Open Office). Vient de s'y ajouter le logiciel libre de son concurrent IBM, Lotus Symphony.

    IBM affirme qu'une entreprise de 20.000 salariés économiserait 8 millions de dollars par an de licences payées à Microsoft en basculant sur Lotus Symphony.

    Steve Ballmer se retrouve donc sous pression, et plus encore depuis les trois derniers mois, avec le feuilleton Yahoo!. De nombreux analystes jugent qu'il aurait dû monter son offre pour remporter l'affaire, plutôt que de renoncer.

    Microsoft avait d'abord proposé à Yahoo! 31 dollars par action (environ 44 milliards de dollars), puis était monté à 33 dollars par action (47 milliards), mais avait refusé d'aller jusqu'aux 37 dollars réclamés par les dirigeants de Yahoo!.

    Microsoft a subi une nouvelle humiliation la semaine dernière quand Yahoo! a annoncé un vaste partenariat avec le leader mondial de la publicité en ligne Google, et mis fin aux discussions avec Microsoft, refusant au passage l'offre de Steve Ballmer de rachat uniquement du moteur de recherche de Yahoo!.

    Microsoft veut essayer d'autres moyens pour se renforcer sur internet, où il a moins de 3% du marché mondial des recherches contre plus de 60% pour Google. Difficile d'imaginer comment, d'autant que M. Ballmer a déclaré vendredi qu'il n'était pas question d'une autre grosse acquisition.

    Mais Bill Gates ne sera sûrement pas loin. Pour les grandes décisions, "je consulterai Bill Gates, mon ami, mon collègue", a lancé Steve Ballmer fin mai. "Bill est disponible pour moi, et c'est une ressource extraordinaire", avait-il conclu.
    :kiss:
     
  2. forza_la_roma

    forza_la_roma عضو فعال

    إنضم إلينا في:
    ‏23 فيفري 2008
    المشاركات:
    491
    الإعجابات المتلقاة:
    170
      27-06-2008 22:07
    مشكور أخي علي هذا العمل.
     
حالة الموضوع:
مغلق

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...