1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

L'Espagne en finale après vingt-quatre ans d'attente

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة sg atlantis, بتاريخ ‏28 جوان 2008.

حالة الموضوع:
مغلق
  1. sg atlantis

    sg atlantis عضو نشيط

    إنضم إلينا في:
    ‏3 فيفري 2008
    المشاركات:
    246
    الإعجابات المتلقاة:
    44
      28-06-2008 00:28
    :besmellah1:
    :ahlan::ahlan:
    L'Espagne a mis fin à la belle histoire de la Russie, corrigée 3 à 0 jeudi à Vienne, et s'est hissée en finale de l'Euro-2008, où l'attend l'Allemagne, 24 ans après avoir échoué à ce stade de la compétition face à la France de Michel Platini, en 1984.

    Avec cette finale, le sélectionneur Luis Aragones vient d'entrer dans la légende du football espagnol, à 69 ans. Lui qui n'a pas été épargné par les critiques, notamment pour s'être passé de Raul, peut savourer. Le maître à jouer russe, Andrei Arshavin, est, pour sa part, complètement passé à côté de ce grand rendez-vous.

    On attendait les Torres, Villa et Arshavin, justement, pour animer cette demi-finale. Mais l'ouverture du score est finalement venue de la paire de milieux du Barça, Iniesta-Xavi, avec une passe du premier pour un but du second (50e, 0-1).

    Dès lors, le match devint à sens unique, l'Espagne justifiant son surnom de "Furia Roja", même si les joueurs d'Aragones évoluaient en jaune. Güiza et Silva n'avaient plus qu'à aggraver le score (73e, 82e, 0-2 puis 0-3).

    Villa blessé

    Avant l'ouverture de la marque, la frustration fut totale. Ce match devait être une fête du football. Mais la première période, disputée sous un gros orage, fut bien longue, en dépit de quelques beaux éclairs, sur le terrain cette fois, et non pas dans le ciel.

    La sortie de Villa sur blessure (34e) y est sans doute pour quelque chose. Le meilleur buteur de cet Euro (4 buts) s'est blessé tout seul en tirant un coup franc à la 29e minute et a dû sortir après avoir tenté de rester sur la pelouse. Dommage, car l'attaquant de Valence avait trouvé une bonne complicité avec Silva. Sera-t-il remis pour la finale?

    Torres, plus en jambes que face à l'Italie en quarts de finale, n'a pas été assez "tueur". En dépit de belles feintes, le "Kid" de Liverpool n'a jamais fait la différence face à Akinfeev.

    Et Arshavin? Quelle déception! Lui dont on attendait tant est resté comme scotché sur la pelouse, ne pesant ni comme créateur ni comme finisseur. Nerveux, il a même rejeté la faute sur Saenko, l'accusant, avec gestes à l'appui, de ne pas lui mettre les ballons sans les pieds. Paralysé par l'enjeu? Saoulé par trop d'éloges?

    Arshavin plombe le jeu russe

    L'arbitre belge, M. De Bleeckere, n'a pas non plus aidé à la beauté du jeu. Etrangement, le directeur de jeu n'a pas sifflé penalty à la 15e minute quand Torres a été accroché dans la surface. De même, il n'a pas non plus sorti de carton à Zyryanov, auteur d'un méchant tacle sur Silva (29e), accordant juste un coup franc (sur lequel Villa se blessait).

    L'ouverture du score par la "Roja" fut logique. Contrairement à leur quart de finale contre les Italiens, les Espagnols ont cette fois tenté leur chance face au but adverse d'entrée (10 tirs contre 5 en première période). Sergio Ramos a donné le ton, montant comme un avant-centre (5e, 24e). Luis Aragones avait sans doute bien préparé son coup en piquant l'orgueil de son défenseur à plusieurs reprises depuis le début du tournoi.

    Exploitant les déchets du jeu espagnol, les Russes ont bien tenté de satisfaire un stade où leurs supporters étaient venus en masse. Pavlyuchenko s'est ainsi illustré avec une somptueuse frappe lointaine passant juste à côté (31e).

    Mais le non-match d'Arshavin a lesté les semelles russes de plomb. La Russie n'a pas raté son Euro, loin de là. Mais tout le monde s'attendait à ce qu'elle parte au moins en ayant proposé un autre spectacle.
    :kiss:
     
حالة الموضوع:
مغلق

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...