1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Les 2 Israéliens aux mains du Hezbollah seraient morts

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة sg atlantis, بتاريخ ‏29 جوان 2008.

حالة الموضوع:
مغلق
  1. sg atlantis

    sg atlantis عضو نشيط

    إنضم إلينا في:
    ‏3 فيفري 2008
    المشاركات:
    246
    الإعجابات المتلقاة:
    44
      29-06-2008 15:31
    :besmellah1:


    :ahlan::ahlan:

    Le Premier ministre israélien Ehud Olmert a déclaré dimanche qu'"il n'y avait aucune chance" pour que les deux soldats israéliens destinés à être échangés avec le Hezbollah contre des détenus libanais soient encore vivants, a rapporté la radio militaire.


    "Notre hypothèse de départ était que les soldats étaient en vie (...). Aujourd'hui, nous savons avec certitude qu'il n'y a aucune chance que cela soit le cas", a déclaré M. Olmert en Conseil des ministres.


    "Nous sommes sans illusion, il y aura autant de tristesse en Israël que d'humiliation, vu les fêtes qui vont se dérouler de l'autre côté", a-t-il ajouté, en allusion au Liban.


    Il s'est néanmoins dit d'accord pour un échange avec le Hezbollah de ces deux soldats, Eldad Regev et Ehud Goldwasser, enlevés en juillet 2006 à la frontière avec le Liban, contre des prisonniers libanais.

    "En dépit de toutes les hésitations, en pesant le pour et le contre, je soutiens l'accord" d'échange, a souligné M. Olmert.


    Il a appelé les ministres à voter en faveur de l'accord "malgré son prix élevé", soulignant le devoir du gouvernement envers les familles des soldats disparus qui vivent dans l'incertitude.


    Dimanche, le gouvernement israélien débattait et devrait procéder à un vote sur le sujet. La plupart des ministres ont d'ores et déjà annoncé qu'ils appuieraient l'accord, négocié par l'intermédiaire de l'Allemagne.​




    En échange des deux soldats enlevés par le Hezbollah, Israël libèrerait cinq détenus libanais --dont le doyen de ces prisonniers Samir Kantar--, et remettrait au mouvement chiite des corps de ses combattants inhumés en Israël.


    Le ministre de la Défense Ehud Barak s'est dit favorable, avant la réunion, à un tel échange, en dépit des réserves des services de sécurité.

    "En tant que soldat, en tant qu'officier qui a commandé des combattants, en tant que ministre de la Défense, je considère que nous avons une responsabilité suprême de ramener nos fils, morts ou vifs", a déclaré le leader travailliste.


    En revanche, les chefs du service de sécurité intérieure (Shin Beth) et des services secrets (Mossad) se sont opposés à une libération de prisonniers contre des corps, bien qu'il y ait eu des précédents, selon des sources gouvernementales.


    Depuis plusieurs semaines, les ministres sont soumis à une pression croissante de l'opinion publique, sensible à la douleur des familles des soldats disparus.


    La presse s'est fait largement l'écho de leurs plaintes, reprochant au chef du gouvernement ses "tergiversations", tout en reconnaissant que le gouvernement faisait face à un dilemme.


    Samir Kantar, du Front de libération de Palestine (FLP), a été condamné en 1980 à 542 ans de prison pour avoir tué un civil israélien et sa fille ainsi qu'un policier israélien en 1979 dans le nord d'Israël.


    La capture des deux soldats par le Hezbollah en territoire israélien le long de la frontière libanaise avait provoqué une offensive israélienne qui avait duré 34 jours, du 12 juillet au 14 août 2006.


    Le conflit, côté libanais, a fait plus de 1.200 morts, civils pour la plupart, et 160 tués côté israélien, en majorité des militaires.


    Selon l'armée israélienne, les deux soldats ont été très grièvement blessés au moment de leur capture et aucun signe de vie n'a été fourni depuis

    .source : françe 24
     
    1 person likes this.
حالة الموضوع:
مغلق

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...