1. عرض جديد خاص بالإشتراك في سيرفر الأحلام و IPTV

Chaînes satellitaires : La bataille rangée

الموضوع في 'أرشيف الفضائي العام' بواسطة cortex, بتاريخ ‏3 جويلية 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      03-07-2008 19:26
    Après BBC, France 24, c’est autour d’Euronews de diffuser sous peu en Arabe. Parallèlement, Arabsat et Nilesat risquent d’être taxés de satellites terroristes à moins qu’ils éjectent des chaînes de leur bouquet..

    La guerre des chaînes bat son plein. Jamais le PAM, paysage audiovisuel mondial, a fortiori européen, n’a été aussi riche, aussi abondant, et aussi diversifié. Les grandes chaînes qui se sont faites une renommée d’acier au fil de leur existence se trouvent obligées de se régénérer et de se rénover au risque de se retrouver à la traîne. L’explosion satellitaire leur donne du fil à retordre et elles sont astreintes, vaille que vaille, à s’inscrire dans cet environnement médiatique foisonnant, leur seul moyen de survie.

    La démarche qui fait fureur est celle qui consiste à s’adresser aux téléspectateurs potentiels dans leur langue maternelle. Après avoir fait leurs armes dans les langues de Voltaire et de Shakespeare notamment, les chaînes occidentales lorgnent du côté du Machreq et du Maghreb.

    Naguère relégué au second plan, l’audimat arabe retrouve ainsi ses lettres de noblesse avec le regain d’intérêt que lui témoigne le marché mondial de l’audiovisuel.

    Le succès que rencontrent les chaînes arabes promues par les groupes de la région n’a fait qu’accélérer le mouvement. La fameuse chaîne qatarie Al Jazeera qui a ouvert le bal, a fait des jaloux, sinon des émules. Aimée ou détestée ; vilipendée ou auréolée, Al Jazeera a su s’imposer en tant qu’acteur incontournable de la télévision moderne. Elle a su bousculer les traditions et faire bouger les lignes.

    Le téléspectateur arabe, longtemps étouffé par des chaînes nationales qui lui servent, bon an, mal an, le même plat fade et sans épices, s’est enfin délecté du goût exquis de l’information contradictoire, et vivante.

    Certes, l’objectivité, l’impartialité et la liberté d’expression dont se prévaut Al Jazeera restent discutables, sinon controversées. Son mérite est qu’elle a néanmoins réussi à sortir le paysage médiatique arabe de sa profonde léthargie.

    Pas moins que les politiques arabes, retranchés derrière leur conservatisme et leur archaïsme, l’ascension de la chaîne qatarie a été perçue d’un mauvais œil par les occidentaux, qui voient leurs tactiques de guerres et de paix, leurs intentions cachées et leurs plans présents et futurs étalés au grand jour. D’autant qu’Al Jazeera, et ses alter ego de la région, oeuvrent, sans s’en cacher, à creuser les sillons d’un débat idéologique, sous-jacent au choc de cultures et de civilisations qui ne cesse de défrayer la chronique.

    De la guerre médiatique, émerge, en effet, une guerre idéologique. Cella-même qui motive les groupes des médias occidentaux pour investir l’espace. Dans le cas d’espèce, le peuple arabe, qui nourrit tous les fantasmes de l’imaginaire collectif occidental, notamment depuis les attaques du 11 septembre, bénéficie de toutes les priorités. Les supports télévisuels lancés pour l’approcher se sont multipliés. Certains ont été un fiasco comme la chaîne américaine Al Hurra, d’autres jouissent d’une meilleure aura comme la british BBC, et à un degré moindre la française France 24. Et bientôt, ce sera autour de la chaîne européenne Euronews de leur emboîter le pas.

    Tous ces mastodontes s’engagent dans la course à l’audimat arabe avec des objectifs plein la tête. Hormis la présence culturelle et idéologique, ceci leur permettra une conquête de nouvelles parts de marché, celles du monde arabe en plein boom publicitaire. C’est donc tout bénéf. Ca l’est moins, toutefois, pour certaines chaînes que les théoriciens des médias modernes veulent carrément priver d’antenne, sous le chef d’inculpation "de propagation de haine et de violence". Une résolution vient d’être soumise au congress américain pour l’interdiction de quatre chaînes en l’occurrence : El Manar (du Hezbollah), El Aqsa ( Hamas), El Alem (Iran) et El Zawraa ( sunnite irakienne), accusées de terrorisme par la Maison blanche. La résolution adresse la même accusation aux satellites qui les diffusent, soit Nilesat et Arabsat.

    Paradoxe, si l’en est. Dans un PAM difficilement contrôlable, certains s’érigent en arbitres. Les Arabes s’y sont mis également en promulguant une charte déontologique des chaînes satellitaires, histoire "de préserver les symboles et les constantes". La censure aura encore de beaux jours devant elle...
     
    1 person likes this.
  2. mohamed75011

    mohamed75011 عضو

    إنضم إلينا في:
    ‏29 أوت 2007
    المشاركات:
    1.443
    الإعجابات المتلقاة:
    1.820
      03-07-2008 23:12
    مشكووور علي الجهد حبذا لو كان مكتوب بالعربيه على كل شكرا

    معلومات مفيده
     
    1 person likes this.
  3. arbist2005

    arbist2005 عضو فعال

    إنضم إلينا في:
    ‏20 نوفمبر 2005
    المشاركات:
    304
    الإعجابات المتلقاة:
    656
      04-07-2008 00:07
    traduction par ici
    Traduction : Français » Arabe
    Après BBC, France 24, c’est autour d’Euronews de diffuser sous peu en Arabe. Parallèlement, Arabsat et Nilesat risquent d’être taxés de satellites terroristes à moins qu’ils éjectent des chaînes de leur bouquet.. La guerre des chaînes bat son plein. Jamais le PAM, paysage audiovisuel mondial, a fortiori européen, n’a été aussi riche, aussi abondant, et aussi diversifié. Les grandes chaînes qui se sont faites une renommée d’acier au fil de leur existence se trouvent obligées de se régénérer et de se rénover au risque de se retrouver à la traîne. L’explosion satellitaire leur donne du fil à retordre et elles sont astreintes, vaille que vaille, à s’inscrire dans cet environnement médiatique foisonnant, leur seul moyen de survie. La démarche qui fait fureur est celle qui consiste à s’adresser aux téléspectateurs potentiels dans leur langue maternelle. Après avoir fait leurs armes dans les langues de Voltaire et de Shakespeare notamment, les chaînes occidentales lorgnent du côté du Machreq et du Maghreb. Naguère relégué au second plan, l’audimat arabe retrouve ainsi ses lettres de noblesse avec le regain d’intérêt que lui témoigne le marché mondial de l’audiovisuel. Le succès que rencontrent les chaînes arabes promues par les groupes de la région n’a fait qu’accélérer le mouvement. La fameuse chaîne qatarie Al Jazeera qui a ouvert le bal, a fait des jaloux, sinon des émules. Aimée ou détestée ; vilipendée ou auréolée, Al Jazeera a su s’imposer en tant qu’acteur incontournable de la télévision moderne. Elle a su bousculer les traditions et faire bouger les lignes. Le téléspectateur arabe, longtemps étouffé par des chaînes nationales qui lui servent, bon an, mal an, le même plat fade et sans épices, s’est enfin délecté du goût exquis de l’information contradictoire, et vivante. Certes, l’objectivité, l’impartialité et la liberté d’expression dont se prévaut Al Jazeera restent discutables, sinon controversées. Son mérite est qu’elle a néanmoins réussi à sortir le paysage médiatique arabe de sa profonde léthargie. Pas moins que les politiques arabes, retranchés derrière leur conservatisme et leur archaïsme, l’ascension de la chaîne qatarie a été perçue d’un mauvais œil par les occidentaux, qui voient leurs tactiques de guerres et de paix, leurs intentions cachées et leurs plans présents et futurs étalés au grand jour. D’autant qu’Al Jazeera, et ses alter ego de la région, oeuvrent, sans s’en cacher, à creuser les sillons d’un débat idéologique, sous-jacent au choc de cultures et de civilisations qui ne cesse de défrayer la chronique. De la guerre médiatique, émerge, en effet, une guerre idéologique. Cella-même qui motive les groupes des médias occidentaux pour investir l’espace. Dans le cas d’espèce, le peuple arabe, qui nourrit tous les fantasmes de l’imaginaire collectif occidental, notamment depuis les attaques du 11 septembre, bénéficie de toutes les priorités. Les supports télévisuels lancés pour l’approcher se sont multipliés. Certains ont été un fiasco comme la chaîne américaine Al Hurra, d’autres jouissent d’une meilleure aura comme la british BBC, et à un degré moindre la française France 24. Et bientôt, ce sera autour de la chaîne européenne Euronews de leur emboîter le pas. Tous ces mastodontes s’engagent dans la course à l’audimat arabe avec des objectifs plein la tête. Hormis la présence culturelle et idéologique, ceci leur permettra une conquête de nouvelles parts de marché, celles du monde arabe en plein boom publicitaire. C’est donc tout bénéf. Ca l’est moins, toutefois, pour certaines chaînes que les théoriciens des médias modernes veulent carrément priver d’antenne, sous le chef d’inculpation "de propagation de haine et de violence". Une résolution vient d’être soumise au congress américain pour l’interdiction de quatre chaînes en l’occurrence : El Manar (du Hezbollah), El Aqsa ( Hamas), El Alem (Iran) et El Zawraa ( sunnite irakienne), accusées de terrorisme par la Maison blanche. La résolution adresse la même accusation aux satellites qui les diffusent, soit Nilesat et Arabsat. Paradoxe, si l’en est. Dans un PAM difficilement contrôlable, certains s’érigent en arbitres. Les Arabes s’y sont mis également en promulguant une charte déontologique des chaînes satellitaires, histoire "de préserver les symboles et les constantes". La censure aura encore de beaux jours devant elle...
    بعد هيئة الاذاعة البريطانية ، وفرنسا هي في حدود 24 يورو نيوز لتذاع قريبا باللغه العربية. وفي غضون ذلك ، عربسات ونايل سات يمكن ان تفرض ضرائب على الساتل طرد الارهابيين الا اذا كانت قنوات باقه..

    سلاسل الحرب على قدم وساق. ولم يحدث من قبل برنامج الاغذيه العالمي ، والمناظر الطبيعيه وسائط الاعلام العالمية ، خاصة الاوروبية ، وقد غني جدا ، حتى البلدان الغنيه والمتنوعة. سلاسل الكبيرة التي جعلت من سمعة من الصلب على حياتهم تضطر الى إعادة تجديد وترميم وتجديد لخطر التخلف عن الركب. انفجار الفضاءيه التي يعطيها اكثر من اللف وانهم يضطرون ، التي تبلغ قيمتها قيمتها الى ان تكون وسائل الاعلام في هذه البيئة foisonnant ، الوسيلة الوحيدة للبقاء على قيد الحياة.

    هذا النهج هو من الغضب لمواجهة احتمال التلفزيون في لغتهم الأم. بعد اسلحتهم في لغات شكسبير وفولتير بصفة خاصة ، قنوات lorgnent في الجانب الغربي من المغرب العربي والمشرق.

    انزالها سابقا الى المركز الثاني والعربية والسينما والتلفزيون ورسائله وجدت من نبل مع الاهتمام المتجدد الى ان ذلك يجسد في السوق العالمية في القطاع السمعي البصري.

    نجاح التى تواجهها القنوات العربية التي تروج لها مجموعات من المنطقة إلا الحركة. الشهيرة في قناة الجزيرة القطريه ، التي فتحت الكرة ، ادلى غيور ، ان لم يكن محاكاتها. Aimée او مكروه ؛ vilipendée او المكتسبه ، والجزيرة وأصبح مثل نصب التلفزيون الحديثة. وقالت انها قادرة على زعزعة التقاليد وخطوط نقل.

    المشاهد العربية وخنق طويلة الوطنية سلاسل تستخدم ل، السراء والضراء ، وهو نفس الشقه ويتلاشى دون والتوابل واخيرا délecté المتأنق الذوق من معلومات متناقضه ، وعلى قيد الحياة.

    ومن المسلم به ، والموضوعيه والحياد وحرية التعبير التي تطالب بها الجزيرة لا يزال للنقاش ، ان لم يكن للجدل. ومن مزاياه أنه ومع ذلك ، فقد تمكنت من الحصول على وسائل الاعلام على الساحة العربية من السبات العميق.

    لا ما لم السياسي العربي ، وراء المحافظة راسخه وقديمة ، من الصعود القطري يعتبر قناة شر وعينه على الغربيين ، انظر من أساليبهم الحرب والسلام ، والخطط والنوايا الخفيه وكشفت والحاضر والمستقبل في وضح النهار. حتى الجزيرة ، وانا تغيير في المنطقة ، والعمل من دون ان تخفي ، حفر الشقوق عقائدي المناقشه ، فإن الصدام بين الثقافات والحضارات الذي لا يتوقف لتغطية المزمن.

    من الحرب الاعلاميه ، ويظهر ، في الواقع ، ايديولوجيا الحرب. Cella نفسه وراء وسائل الاعلام الغربية للاستثمار الفضاء المجموعات. وفي هذه الحاله ، فان الشعب العربي ، الذي يغذي كل التخيلات الغربية الخيال الجماعي ، وخاصة منذ هجمات 11 ايلول / سبتمبر ، وتتمتع جميع الأولويات. التلفزيون وسائل الاعلام اطلقت على النهج الذي قد تضاعفت. لقد كانت بعض الاخفاق التام في القناة الامريكية كما Al الحرة ، وبعضها الاخر بشكل افضل كما هاله البريطانية بي بي سي ، وبدرجه أقل الفرنسية فرنسا 24. وقريبا ، وانها ستكون حوالي قناة يورو نيوز الاوروبية الى ان تحذو حذوها.

    كل هذه الصناجات الدخول في السباق الى الجمهور العربي الكامل مع رئيس اهداف. وبصرف النظر عن وجود ايديولوجيه وثقافية ، وهذا سيتيح لهم كسب حصة في السوق الجديدة ، وتلك في العالم العربي المزدهره الاعلان. ذلك اية ارباح. ومن أقل من ذلك ، بيد انه بالنسبة لبعض المنظرين أن للقنوات وسائط الاعلام الحديثة تريد ان تحرم الهوائي مباشرة ، في اطار بتهمة نشر الكراهية والعنف ". قرار قد قدم الى الكونغرس الاميركي لحظر أربع سلاسل في هذه الحاله : el المنار (حزب الله) ، el الاقصى (حماس) ، el alem (ايران) وآيل الزوراء (العراقية السنيه) ، المتهم الارهاب التي يقوم بها البيت الابيض. ويتناول القرار بنفس التهمة ان البث بالاقمار الصناعية ، عربسات ونايل سات.

    ومن المفارقات ، ان وجدت. في برنامج الاغذيه العالمي من الصعب السيطرة عليها ، بعض s'érigent الى المحكمين. العرب وهناك ايضا سن ميثاق اخلاقيات القنوات الفضاءيه ، والتاريخ "للحفاظ على الثوابت والرموز و". الرقابة لا يزال معروضا على الأيام الجميلة...
    Français

    »
    Arabe

    Traduire
     
    1 person likes this.

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...