1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Radars fixes : Souriez, vous êtes flashé !

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة cortex, بتاريخ ‏28 جويلية 2008.

حالة الموضوع:
مغلق
  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      28-07-2008 13:12
    Des radars fixes automatiques ont fait leur apparition ces derniers temps sur les routes du Grand Tunis. Leur entrée en fonction annoncée laconiquement demeure émaillée de zones d’ombre…

    Sur certains tronçons de route, le flashage est devenu systématique, pour les véhicules en infraction. Si vous appuyez immodérément sur le champignon sur la Route X, la GP 8, pour ne citer que ces deux exemples, vous risquez d’être pris en photo, et subir le couperet de la loi. Mais pour le moment, rien ne filtre sur le système de sanction, ni sur celui qui aura à répondre de la contravention, est-ce le titulaire de la carte grise ? Et si ce n’était pas lui qui était au volant de sa voiture au moment de l’infraction, va-t-il payer pour la faute d’un autre ?

    Jusqu'à récemment, nos routes étaient coutumières des seuls radars itinérants. Déployés d’une manière épisodique sur les routes express, celles qui connaissent généralement un nombre élevé d’accidents de la circulation, ceux-ci détectent tous les amateurs de Formule 1, à quelques mètres à la ronde. Le cas échéant, l’identité du fautif ne prête pas à équivoque. Ce type d’infraction donne lieu toutefois à un vrai parcours du combattant. Le contrevenant écope d’un PV, son affaire passe devant le tribunal, qui le condamne à une amende conséquente dont il doit s’acquitter dans les délais impartis, au risque d’être arrêté, à ses dépens, pour motif d’un jugement non exécuté. Ce qui en résulte sa mise en garde à vue, a fortiori si son arrestation n’intervient pas un jour ouvrable Tout cela pour dire que le système de sanctions baigne dans un grand cafouillage, en l’absence de l’information du contrevenant qui doit compter sur ses propres moyens pour suivre son dossier et payer son amende.

    Quid des radars automatiques ? En toute logique, les conséquences pour le contrevenant seront les mêmes. Le hic, c’est l’identification du contrevenant. Ces radars sont-ils équipés pour prendre en photo le conducteur de manière à pouvoir en dévoiler le visage ? A défaut, s’ils se limitent à flasher la voiture par l’arrière en l’occurrence sa plaque minéralogique, c’est seulement la carte grise qui fera foi, et là, c’est son titulaire qui sera, vaille que vaille, mis dans de beaux draps.

    Autant de points qui restent à clarifier, pour que chacun sache à quoi s’en tenir. En attendant que lumière soit faite, voyons un peu comment fonctionnent ces nouveaux appareils ?

    Sachez tout d’abord que si vous roulez dans les limites de vitesse tolérée, vous saurez passer entre les mailles du filet de ces engins perchés. A contrario, si vous roulez au-delà de la vitesse autorisée, le radar se met automatiquement en marche pour vous prendre en photo, via un système numérique. Les données et les photos cryptées sont transférées aux organismes compétents. Et c’est là que la plaque d’immatriculation est lue, puis comparée au fichier national d’immatriculation, hébergé à l’Agence tunisienne du transport terrestre ( ATTT) pour identifier le propriétaire de la carte grise.

    D’après ce qu’on a pu constater, les radars installés sur nos routes ne sont pas signalés à l’avance, puisqu’ils ne sont pas précédés de panneaux comportant «ces routes sont surveillées par radar», comme c’est le cas pour les radars itinérants. Par ailleurs, les nouveaux appareils ne marchent que dans un seul sens de la circulation.

    Mais, quoi qu’il en soit, leur avènement ne pourra avoir l’effet dissuasif escompté que par l’information et la sensibilisation. Or, celles-ci font jusque-là défaut et ces engins semblent entourés de la plus grande discrétion. Les autorités ont-elles voulu se donner une période de test, pour en informer les usagers en aval ? Probablement.

    En toute hypothèse, une campagne de sensibilisation s’impose pour que les radars automatiques, conçus, tout naturellement pour la répression, aient aussi un rôle préventif.

    Et gardons toujours à l’esprit que nos routes détiennent le triste record des accidents graves et mortels : 4 morts et 40 blessés sont sacrifiés quotidiennement sur l’autel de la délinquance routière dont l’excès de vitesse est la manifestation la plus récurrente.

     
  2. karatchino

    karatchino عضو فعال

    إنضم إلينا في:
    ‏18 أوت 2007
    المشاركات:
    491
    الإعجابات المتلقاة:
    290
      28-07-2008 14:47
    oui mon ami mais ce sujet est déjà traité voilà ici
     
  3. mohamed firas

    mohamed firas نجم المنتدى

    إنضم إلينا في:
    ‏31 مارس 2006
    المشاركات:
    2.202
    الإعجابات المتلقاة:
    892
      28-07-2008 14:55
    حتى في الساحل موجودين هال رادارات
     
  4. mhamed_bm

    mhamed_bm Professeur d'enseignement superieur

    إنضم إلينا في:
    ‏13 فيفري 2008
    المشاركات:
    667
    الإعجابات المتلقاة:
    805
      29-07-2008 17:28
    La période d'essai est encore en cours, ceci étant je pense qu'automatiser les contraventions va engendrer beaucoup de protestations.
     
حالة الموضوع:
مغلق

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...