Les acides gras trans (AGT) : à jeter ?!

الموضوع في 'الأخبار الطبية الحديثة' بواسطة cortex, بتاريخ ‏5 أوت 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      05-08-2008 16:53
    On trouve facilement des informations sur les acides gras notamment sur leurs effets sur la santé. Cependant tous ne sont pas à ranger dans la même catégorie. Lesquels doit-on alors traquer ? Il existe plusieurs acides gras : les acides gras insaturés, les acides gras saturés et les acides gras trans. Tout est une histoire de liaison chimique…

    Les acides gras insaturés sont présents sous deux formes : les mono et les poly-insaturés. Les premiers ont une double liaison alors que les derniers ont deux liaisons ou plus, ce qui les rend liquides à température ambiante. Ce sont les huiles végétales que l’on consomme. On trouve les acides gras poly-insaturés dans les huiles de colza, noix et soja (riches en oméga 3) mais aussi dans les huiles de maïs et de tournesol (riches en oméga 6). Les acides gras mono-insaturés sont principalement présents dans les huiles d’olive et d’arachide. Ils sont très bons pour la santé puisqu’ils permettent de diminuer le (« mauvais ») cholestérol LDL et d’augmenter le (« bon ») cholestérol HDL.

    Les acides gras saturés contiennent exclusivement des liaisons simples. C’est pourquoi ils sont solides à température ambiante. On les trouve surtout dans les graisses animales : beurre, saindoux, lait entier, viande mais aussi dans les huiles de noix de coco, de palme et de palmiste utilisées dans de nombreux produits industriels. Il est possible de repérer ces acides gras dans les compositions des produits sous la mention « huiles hydrogénées ». Les acides gras saturés sont associés à l’augmentation du risque de maladie cardiaque car ils augmentent la quantité de cholestérol total et de cholestérol LDL dans le sang.

    Les acides gras trans (AGT) sont des acides gras insaturés dont certaines des liaisons ont été affaiblis par un processus soit naturel soit industriel (hydrogénation partielle). La structure des acides gras insaturés se transforme alors pour devenir similaire à celle d’un acide gras saturé. Ils sont très utilisés au niveau industriel comme stabilisateur et comme conservateur. Ils rendent les aliments plus fermes et plus stables donc moins propices au rancissement. Ils sont naturellement présents dans certains aliments d’origine animale (gras de bœuf et produits laitiers) mais la plus grande partie des AGT que nous consommons est d’origine industrielle. On les retrouve essentiellement dans la margarine et les bouillons cubes, ainsi que dans les aliments cuits ou frits à l’aide de ces graisses (gâteaux, biscuits, pâte à tarte, frites…). Ces acides gras sont montrés du doigt à cause de leurs effets néfastes sur la santé : ils augmentent le (« mauvais ») cholestérol LDL et diminuent le (« bon ») cholestérol HDL.

    En pratique, comment les repérer ? La mention « huiles partiellement hydrogénées » peut indiquer la présence d’AGT mais leur quantité varie selon le procédé industriel utilisé. Il n’est donc pas possible pour le consommateur de connaitre la teneur en AGT des produits car leur étiquetage n’est pas obligatoire. On peut cependant contacter directement les fabricants de produits pour avoir des informations précises (coordonnées sur l’étiquette).

     

جاري تحميل الصفحة...

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...