1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Nadal sûr de détrôner Federer

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة aydibilel, بتاريخ ‏6 أوت 2008.

  1. aydibilel

    aydibilel عضو مميز

    إنضم إلينا في:
    ‏21 ديسمبر 2007
    المشاركات:
    1.346
    الإعجابات المتلقاة:
    949
      06-08-2008 23:03
    [​IMG]
    Qualifié vendredi pour les demi-finales finales à Cincinnati, Rafael Nadal est officiellement assuré de succéder à Roger Federer. Seule inconnue, la date de son couronnement.
    Qualifié vendredi pour les demi-finales du Masters Series de Cincinnati, l'Espagnol Rafael Nadal est officiellement assuré de succéder à Roger Federer, en place depuis le 4 février 2004, au sommet de la hiérarchie mondiale. Cette passation de pouvoir, attendue depuis des semaines tant le Majorquin de 22 ans domine le Circuit, aura lieu en août.

    Et l'enjeu de ce week-end, après son succès sur l'Equatorien Nicolas Lapentti en quarts de finale (7-6 6-1), est simplement de savoir quand. En cas de défaite en demi-finale samedi contre le Serbe Novak Djokovic, il deviendra le 24e no1 mondial le 18 août.
    "J'ai travaillé fort"
    S'il se qualifie pour la finale, son accession au sommet de la hiérarchie aura lieu le 11 août, soit le lendemain du début du tournoi olympique. Et s'il remporte le titre dimanche, cela se fera dès lundi et mettra fin à 235 semaines de domination de Federer, auteur de sa pire saison depuis quatre ans.

    "Je suis si heureux d'être no1. J'ai travaillé fort pour en arriver là", s'est félicité Nadal, vainqueur de 30 titres dans sa carrière, dont 7 déjà cette année (Monte Carlo, Barcelone, Hambourg, Roland-Garros, Queen's, Wimbledon, Toronto).
    Concurrence écrasée
    Depuis le printemps, Nadal, troisième Espagnol après Carlos Moya et Juan Carlos Ferrero à atteindre le premier rang mondial, écrase la concurrence. Il vient de remporter les cinq derniers tournois auxquels il a participé, dont Toronto dimanche dernier et est sur une série de 32 victoires consécutives. Sa dernière défaite remonte à début mai au 2e tour du tournoi de Rome battu par... Ferrero.

    Pour une place en finale, Nadal, inquiété par Lapentti dans la première manche uniquement, affrontera Djokovic (no3), lui aussi membre de la jeune génération des surdoués (21 ans). Le Serbe, qui a un temps cru pouvoir devenir le dauphin de Federer après son titre à l'Open d'Australie, a dominé le Letton Ernests Gulbis (6-3 6-4).
    Un autre record pour Nadal
    L'autre demi-finale opposera le Britannique Andy Murray, vainqueur de l'Espagnol Carlos Moya (2-6 6-3 6-1) à Ivo Karlovic, victorieux de l'Allemand Philipp Kohlschreiber (7-6 7-6). Jeudi, le Croate avait précipité la «chute» de Federer, en le battant au 3e tour.

    Si Federer a été le joueur de l'histoire qui a passé le plus de semaines consécutives au sommet de la hiérarchie, Nadal est celui qui a passé le plus de semaines consécutives comme... no2, après avoir été sacré dauphin du Suisse le 25 juillet 2005. :lol: :lol:
    [​IMG]
    LE POIDS DE NADAL ET DE LA MALADIE

    Numéro 1 mondial depuis le 4 février 2004, Roger Federer est tombé de son trône poussé par la qualité du jeu de l'Espagnol Rafael Nadal mais aussi par ses propres failles, apparues au fil des mois cette saison.
    La maladie: Le Suisse a été affaibli en fin d'année 2007 par une mononucléose, détectée tardivement. Après s'être senti "en pleine forme" en décembre, Federer a été touché une première fois par de la fièvre pendant les fêtes de Noël, juste avant de participer à l'Open d'Australie. Puis peu après le premier Grand Chelem de l'année. Le Suisse a alors décidé de consulter un médecin qui a diagnostiqué le mal. Il a également été victime d'une intoxication alimentaire une semaine avant Melbourne. Résultat, Federer a perdu des forces et ses deux premiers titres de l'année (Open d'Australie et Dubaï)..
    La confiance: Au "temps de sa splendeur", il y a encore quelques mois, Federer se tirait pratiquement de toutes les situations. Même lorsqu'il était mené au score, il donnait l'impression que rien ne pouvait lui arriver et sortait pratiquement toujours vainqueur de ses duels. Mais au fur et à mesure de ses défaites, l'Helvète de 26 ans a perdu de sa superbe, ne paraissant plus aussi serein qu'avant.
    Ses adversaires: Peut-être plus qu'une perte de confiance de sa part, Federer a surtout été victime d'un regain de confiance de ses adversaires. Depuis quelques saisons, l'objectif des "autres" était de ne pas être balayé par le Maître. Ou au mieux de lui prendre une manche. Au fil des revers du Suisse cette saison, tous les joueurs ont cru en leur chance, quel que soit leur classement. Ainsi, il a concédé 6 de ses 11 défaites contre des joueurs du top-10 (Nadal/4, Djokovic et Roddick) mais aussi 5 contre des joueurs plus modestes: Andy Murray (ATP 11), Mardy Fish (98), Radek Stepanek (27), Philipp Kohlschreiber (40) et Gilles Simon (22).
    L'usure:Numéro 1 mondial depuis plus de quatre ans, Federer a peut être cru qu'il allait se sortir de cette situation mathématique périlleuse sans vraiment réaliser le danger. Il n'a sans doute pas trouvé les ressources mentales pour se remettre au travail. Séparé de l'Australien Tony Roche en mai 2007, Federer s'est rapproché de l'Espagnol Jose Higueras en avril dernier, un entraîneur qu'il partage avec l'Américain Robby Ginepri. L'absence d'un véritable coach lui a certainement fait défaut.
    L'avenir:Il semble peu évident que Federer ait renoncé à toute ambition. Sa technique est toujours quasi parfaite. Son physique -il est rarement blessé ou malade le met à l'abri de toute mauvaise surprise et son expérience lui permet de gérer de nombreuses situations. Et cette chute du trône aura peut être comme vertu de le faire réagir et de reprendre sa marche en avant.
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...