1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Le vrai pouvoir des mafias

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة cortex, بتاريخ ‏7 أوت 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      07-08-2008 19:05

    La 'Ndrangheta devant Cosa Nostra : déso rmais, les Calabrais sont plus puissants que les Siciliens. Mais, réunis, ils marquent l'omniprésence des organisations du crime italiennes dans leur pays et à l'étranger. Drogue, trafics, guerres sanglantes des familles, liens avec le monde politique... L'Express a mené l'enquête alors que sort sur les écrans Gomorra, film choc sur la Camorra, la mafia napolitaine.


    C'est la démonstration brillante, méthodique, que l'enfer de la Mafia est à nos portes. Un coup de poing dans le ventre mou des démocraties et du capitalisme mondial. C'est le récit d'une décomposition des valeurs qui ronge aussi bien les vies perdues et désoeuvrées de Scampia, une banlieue de béton de Naples, que les cols blancs de l'économie légale. Gomorra, le best-seller, adapté au cinéma, de Roberto Saviano, a reçu le grand prix à Cannes. Il est en salles le 13 août en France. Et on en sort atterré, avec le sentiment que ce mal napolitain n'en finit plus d'étendre ses métastases au-delà de ses frontières.

    Il est loin le temps où les mafias italiennes, nées dans les profondeurs du xixe siècle, étaient une simple affaire d'âmes rebelles, de polices privées, de sociétés secrètes s'offrant en alternative à l'Etat. Le grand vent de la mondialisation a soufflé. Les sanglantes guerres mafieuses ont laissé la place à un empire du crime ultramoderne, qui a prospéré dans le silence de l'omerta et la sous-évaluation de son pouvoir par les autorités durant des années, pour irriguer tous les pores de l'économie, licite et illicite.

    "Un problème pour toute l'Europe"

    Selon l'institut Eurispes (voir le tableau ci-dessous), les quatre mafias italiennes pesaient, en 2004, 100 milliards d'euros, soit 9,5 % du PIB de la péninsule. « C'est un problème pour toute l'Europe, insiste le magistrat Vincenzo Macri, à la Direction nationale anti-Mafia, à Rome. Les plus gros profits se font à l'étranger. Depuis la chute du mur de Berlin, les boss sont partis à l'Est acheter tout ce qu'ils pouvaient... »


    a.jpg

    Plus préoccupante, la collusion Mafia-politique. En Calabre, une enquête sensible, menée par le parquet de Reggio, vient de révéler, une fois de plus, l'infiltration de la mafia calabraise, la 'Ndrangheta, au sommet de l'Etat. Le très puissant clan des Piromalli était en contact avec un proche de Berlusconi, le sénateur Marcello Dell'Utri, déjà condamné à neuf ans de prison, en première instance, pour complicité d'association mafieuse. Le « médiateur » : Aldo Miccichè, un Calabrais, ex de la Démocratie-chrétienne, réfugié au Venezuela. La convergence d'intérêts : échanger 50 000 votes des Italiens de l'étranger en faveur du parti de Berlusconi aux dernières élections, contre un assouplissement du régime carcéral des mafieux, le fameux 41 bis - qui incommodait le boss Giuseppe Piromalli, dans sa prison. Dell'Utri, c'est l'« antichambre de Berlusconi », dit Miccichè à un intermédiaire qui a rendez-vous avec le sénateur... Le clan aurait aussi voulu démarcher Walter Veltroni, le candidat de gauche. Celui-ci ayant affirmé, en meeting, qu'il refusait les votes de la 'Ndrangheta, Miccichè a commenté au téléphone, suffoqué : « Ils ont tout repoussé, tout ! »

    C'est un fait, la 'Ndrangheta a détrôné, au hit-parade du crime organisé, sa vieille cousine Cosa Nostra, qui a focalisé l'attention de l'Etat, notamment après la mort des juges Falcone et Borsellino, en 1992. La Pieuvre a subi un rude coup avec l'arrestation du « boss des boss », Bernardo Provenzano, en 2006. Même si, dans l'ombre, Matteo Messina Denaro, alias « Diabolik », a pris la succession, pendant que la Camorra continue d'asphyxier la terre de Campanie de déchets cancérigènes et essaie de racheter la Lazio, l'un des deux grands clubs de football de Rome... « La Mafia est très forte, mais elle est comme les Allemands en 1942. Elle ne gagnera pas », affirme le magistrat Alberto Cisterna, à la Direction nationale anti-Mafia. L'Express vous fait pénétrer sur ces terres opprimées d'Italie du Sud.


    [​IMG]

    :dance:
     
    1 person likes this.
  2. l'expert

    l'expert نجم المنتدى

    إنضم إلينا في:
    ‏15 جويلية 2008
    المشاركات:
    20.927
    الإعجابات المتلقاة:
    44.714
      08-08-2008 14:37
    sujet intérressant
    bravo
     
    1 person likes this.
  3. oumaar

    oumaar عضو مميز بقسم الفرنسية

    إنضم إلينا في:
    ‏8 ديسمبر 2007
    المشاركات:
    1.328
    الإعجابات المتلقاة:
    761
      09-08-2008 00:12
    Oui le crime organisé devient un vraie menace pour la qualité de vie même dans les pays les plus développé
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...