1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Musiqat, Lotfi Bouchnak ouvrira le bal

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة cortex, بتاريخ ‏30 أوت 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      30-08-2008 10:36
    Mourad Sakli, Directeur artistique de ce bébé de 3 ans qu’est le festival des musiques traditionnelles Musiqât, a donné une conférence de presse hier matin. Il est venu annoncer les couleurs de cette 3ème édition qui se veut variée et touchant le plus de public possible.

    Cette édition qui se tiendra du 6 au 20 septembre 2008 coïncidera comme ses précédentes avec le festival de la Medina. « Un festival auquel ne nous comparons pas. Nous n’aspirons nullement à l’égaler, puisque très grand par son éclectisme, ses moyens financiers et sa capacité d’accueil donc incomparable avec Musiqât », affirme d’emblée le directeur artistique.

    Nazeri- IranMusiqât accueillera du Nord au Sud, d’Est en Ouest, des chanteurs de France, d’Italie, du Maroc, d’Espagne, d’Arménie d’Iran, d’Afghanistan ou de Chine, qui seront, qui a la Kora, la flûte de pan, la guitare à sept cordes et bien d’autres instruments typiques de leur pays. Pour la soirée d’ouverture, c’est Lotfi Bouchnak qui donnera le La avec de la musique soufi dans une nouvelle création. Au cours des soirées, les quelques inconditionnels de cette manifestation encore à ses débuts, auront droit à un spectacle de Selim Selzer de la Turquie, Ballaké Sissoko du Mali et au groupe Lautari d’Italie.

    A la question si le festival manquait de moyens pour pouvoir ramener de plus grandes pointures de la musique, Mourad Sakli a répondu : « Notre sponsor officiel s’est proposé d’agrandir la capacité d’accueil du Palais d’Ennejma Ezzahra en profitant de l’espace extérieur et par conséquent, faire venir de plus grands artistes, sauf que nous ne pensons pas que cela soit une bonne idée sur le plan technique. La qualité du son qu’offre le patio intérieur du palais est inimitable. Ce serait altérer le charme de cette manifestation qui se veut très proche du public".

    Par ailleurs, il a remercié les ambassades d’Espagne, de France, d’Italie et du Brésil pour avoir fortement contribué à la réussite de cette rencontre musicale. Elles ont chacune payé le cachet et le transport de l’artiste venu de leur pays. Malgré ces aides, la rencontre Musiqât aurait coûté aux organisateurs, qui sont le Centre des Musiques arabes et méditerranéennes et Scoop Organisation, quelques 90 mille dinars en cachets pour les artistes. Les frais de communication et de publicité auraient coûté autour de 35 mille dinars.

    Mourad Sakli s’est montré optimiste quant à l’avenir de ce festival qui sera voué à coïncider avec le festival international de Carthage. «Nous ne serons pas certes en mesure de concurrencer le grand festival de Carthage, et pour cela nous envisageons de réserver une période fixe pour Musiqât qui sera en dehors du mois d’Août ». Cette décision lui ôtera probablement la féérie des musiques traditionnelles le temps du mois saint, mais donnera sûrement à Musiqât plus de chance de survie. Pour clore cette édition, les organisateurs ont pensé à l’incontournable Shahram Nazeri, l’un des plus grands maîtres du chant persan traditionnel, et ce sera pour le samedi 20 septembre.
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...