Les européens mangent trop gras, trop salé et trop sucré

الموضوع في 'أشهى المأكولات' بواسطة cortex, بتاريخ ‏6 سبتمبر 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      06-09-2008 05:25
    [​IMG]

    Vanté par les experts pour sa capacité à maintenir les personnes en forme, en bonne santé et favoriser la longévité, le régime méditerranéen à base de fruits et de légumes frais a des adeptes partout dans le monde mais il est de plus en plus ignoré dans le pourtour méditerranéen, affirme la l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

    vanté mais abandonné

    Ce régime alimentaire a été peu à peu abandonné au cours des 45 dernières années par les populations de l’Europe méridionale et des régions de l’Afrique du Nord et du Proche Orient, selon l’ économiste de la FAO, Josef Schmidhuber, dans un article présenté lors d’un récent atelier organisé par le Consortium Californie/Méditerranée, qui regroupe sept institutions universitaires des États Unis et de l’Union européenne, sur les produits méditerranéens et le marché mondial.

    Les populations des rivages de la méditerranée ont utilisé leurs revenus plus élevés pour ajouter un grand nombre de calories issues de la viande et des graisses à un régime alimentaire qui était traditionnellement léger en protéines animales. Ce qu’elles mangent maintenant est “trop gras, trop salé et trop sucré”, souligne l’expert.

    En 40 ans, la ration quotidienne en Europe (15 nations prises en compte par l’étude) a grimpé de 2 960 kcal jusqu’à 3 340 kcal en 2002, soit environ plus 20 %. Mais la Grèce, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, Chypre et Malte, qui étaient plus pauvres que les pays plus au nord, ont accru leur apport en calories de 30%.

    La Grèce en tête du surpoids

    “Une prise plus élevée et une dépense inférieure de calories ont fait aujourd’hui de la Grèce le pays membre de l’Union européenne avec l’indice de masse corporelle moyen le plus élevé et la plus forte prévalence de surpoids et d’obésité”, indique M. Schmidhuber. “Aujourd’hui, les trois quarts de la population grecque sont en surpoids ou obèses.”

    Plus de la moitié des populations italiennes, espagnoles et portugaises sont aussi en surpoids. Dans le même temps, il y a également eu une “forte augmentation” des calories et de la charge glycémique dans les régimes alimentaires au Proche-Orient et en Afrique du Nord.
     

  2. seiftn

    seiftn عضو نشيط

    إنضم إلينا في:
    ‏15 جويلية 2008
    المشاركات:
    229
    الإعجابات المتلقاة:
    46
      08-09-2008 09:33
    en tunisie en remarque chez les écolier de plus en plus d'enfants obèses .
    :oh: :oh: :oh:
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...