Bourse de Tunis L’été de tous les espoirs

الموضوع في 'أرشيف المنتدى التعليمي' بواسطة cortex, بتاريخ ‏7 سبتمبر 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      07-09-2008 14:55
    Décidément les étés se déroulent comme les vagues écumeuses de nos belles plages sans qu’ils ne se ressemblent. Après un été 2007 soporifique que nous avons vite oublié, incontestablement l’été 2008 sort de l’ordinaire. Non pas qu’il ait été moins chaud, cela n’a rien à voir avec la météo, mais de Bourse en Tunisie.

    Après des années où la saison estivale était synonyme de torpeur, d’inactivité et de faible volume, nous avons enregistré en cet été 2008 des records :
    -Record de volume pour un trimestre de juin à août, toutes catégories confondues :
    Cette multiplication par 3 du volume des échanges en Bourse entre 2006 et 2008 et par 4 par rapport à 2007 provient fondamentalement de la liquidité accrue par un marché devenu porteur car il a, d’une part, enregistré des introductions (OPV) importantes en 2007 et en 2008 et, d’autre part, il a vu ses horaires de transaction s’élargir.
    -Record pour l’introduction la plus importante réalisée en été ; avec celle de Poulina Holding Group (PGH) qui a accru la capitalisation boursière de la Bourse de Tunis de 1,3 milliard de dinars. Cette introduction a suivi celle d’Artes en mars 2008 qui avait également augmenté de 300 millions de dinars la valeur de la cote. Précédemment, 2007 avait pour sa part enregistré l’arrivée d’Adwya et de TPR qui ont ajouté respectivement 80 millions et 120 millions de dinars de capitalisation.

    [​IMG]

    [​IMG]

    -Record de l’indice qui a atteint un plus haut historique au-dessus de 3.300 points pour le Tunindex.
    Evolution de l’indice au 29 août par rapport au 1er juin pour 2006, 2007 et 2008 .
    Le tableau ci-dessus montre que les étés 2006 et 2007 avaient enregistré des baisses. Seul 2008 a connu une hausse très substantielle de 11%, montrant ainsi que non seulement la Bourse a vu des volumes en hausse mais que, «cerise sur le gâteau», les cours ont monté !
    Le tableau ci-dessous retrace les meilleures performances sectorielles au cours de cet été 2008. Il montre la diversité des hausses qui provient de beaucoup de secteurs qui «performent» mieux que l’indice. Ce tableau révèle également que le secteur bancaire qui ne pèse plus que pour 46% dans la capitalisation boursière n’a progressé durant cet été que de 10%.


    [​IMG]

    Après ces bonnes nouvelles, que pouvons-nous espérer des prochains mois à la Bourse de Tunis ?
    Enfin, dernière constatation à faire : dans la compétition que se livrent les différents pays émergents, le marché tunisien a enregistré la croissance la plus élevée des indices boursiers des pays d’Afrique au 29/08/2008 Première constatation de taille, la Tunisie reste un marché encore peu connu des investisseurs financiers internationaux. Les raisons en sont multiples et la principale est son absence des indices internationaux. L’entrée de la Tunisie dans ces indices s’est partiellement faite à la fin 2007 au travers de l’indice MSCI Frontier Markets, et nous ne sommes pas encore membre du principal indice MSCI Emerging Markets. Cette entrée devrait inéluctablement se faire et sans doute d’ici 18 mois, elle nécessitera au préalable que la capitalisation boursière s’accroisse encore au moins du double. Nous avons une capitalisation boursière qui certes est passée de 6,5 milliards de dinars à 9,6 milliards de dinars (7,8 milliards de $) en 8 mois mais qui reste 10 fois plus petite que la capitalisation du marché marocain (pour un différentiel de PIB de seulement 3 fois entre les deux pays). En tout état de cause, lorsque cela se fera, la hausse que cela entraînera devrait être forte en raison de la politique de «benchmarking» des gestionnaires de fonds internationaux qui doivent impérativement répliquer la composition de l’indice dans leur portefeuille.
    Mais nous pouvons être proactif et accélérer cette entrée — et donc cet enrichissement national — en accroissant la capitalisation boursière de notre marché par le nombre et la taille des introductions, et aussi et surtout par la privatisation même partielle de nombreuses entreprises publiques qui connaîtront ainsi les bénéfices des marchés financiers en mettant sur le marché 10% et plus de leur capital tout en trouvant des placements rentables à l’épargne nationale qui a montré sa vigueur par la demande qu’elle a émise lors de l’OPV de PGH (avec une demande de 761 millions de dinars).
    La deuxième constatation est que les résultats semestriels 2008 devraient être exceptionnels. En effet, sur le tiers des entreprises ayant publié leurs résultats fin août, la progression des bénéfices est de 28% par rapport à 2007. Ceci signifie «cetirus paribus» que le PER de fin août 2008 sur les bénéfices de 2008 estimés à partir des semestriels est moins élevé que celui de fin décembre 2007 sur les bénéfices 2007 (le PER est de 12,5 fois les bénéfices 2008 à la fin de l’été contre 13,4 fois les bénéfices 2007 au 31.12.2007). En tout état de cause, nous sommes en deçà des PER de marchés comme celui de Casablanca qui se traite à plus de 21 fois les bénéfices 2008.

    [​IMG]

    La troisième constatation est que les conditions techniques du marché sont très favorables, la liquidité bancaire est forte et disponible pour aller en Bourse à la recherche de placements rémunérateurs (les dernières adjudications du Trésor ont montré une baisse des taux avec un taux de référence du BTA juillet 2007 qui est passé d’un rendement de 6.90% en début d’année à un rendement de 6.74% à la fin août 2008). Enfin, les nouvelles conditions de cotations sur le marché avec, après la période de Ramadan, une cotation de 10h00 du matin à 14h00 de l’après-midi, va permettre à des intervenants d’autres contrées éloignées de pouvoir intervenir sur notre marché à temps.
    Au total, nous sommes amenés à penser que le meilleur investissement pour les portefeuilles des investisseurs individuels et institutionnels au cours des prochains mois sera la Bourse de Tunis
    .
     
  2. sami7892008

    sami7892008 عضو فعال

    إنضم إلينا في:
    ‏18 نوفمبر 2007
    المشاركات:
    423
    الإعجابات المتلقاة:
    261
      07-09-2008 15:25
    c'est vraiment bénéfique pour l'economie tunisienne , on a surment besoin d'une mobilisation accrue de l'épargne , bonne analyse , tu es un bon analyste financier, du courage
     
  3. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      07-09-2008 22:34
    just for fun
    [​IMG]
    :kiss:
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...