1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Une machine pour percer les secrets de l’univers

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة cortex, بتاريخ ‏10 سبتمبر 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      10-09-2008 21:15
    Mercredi à 10h25, un premier faisceau de protons a réalisé un tour complet du LHC (large hadron collider). Après quelques tests d'injection sur des portions de ce gigantesque anneau plus tôt dans la matinée et un lancement du faisceau vers 9h30, ce moment a marqué la véritable entrée en service du collossal accélérateur. Prochaine étape: envoyer un faisceau dans l'autre sens. Dans les semaines suivantes, des faisceaux seront envoyés simultanément dans les deux directions afin de provoquer des collisions de particules et, au fil des mois, le LHC montera en puissance pour atteindre des vitesses proches de celle de la lumière.

    Les superlatifs manquent pour décrire le gigantisme du «grand collisionneur de hadrons», ou LHC (large hadron collider), qui sera mis en route mercredi à la frontière franco-suisse, près de Genève. Cet anneau de 27 km de circonférence, enfoui à 100 m sous terre, qui a mobilisé 5 000 chercheurs et ingénieurs depuis quinze ans et qui a coûté la bagatelle de 3,9 milliards d'euros, doit permettre aux physiciens de percer les ultimes secrets de la matière et de résoudre un certain nombre de casse-tête sur lesquels ils buttent depuis des décennies.

    «Il y a un paradoxe : plus on recherche dans l'infiniment petit et plus les installations requises doivent être grandes», souligne Robert Aymar, le directeur général de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) qui regroupe vingt pays européens (dont les principaux contributeurs sont l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France). Il est loin le temps où Marie Curie et Louis de Broglie (à l'origine de la création du Cern en 1949) faisaient leurs expériences sur un coin de table dans leur laboratoire ou le salon de leur appartement.

    Avec le LHC, le plus grand accélérateur jamais construit à ce jour, les chiffres donnent véritablement le tournis. Pas moins de 70 000 tonnes de matériel, soit quatre fois le poids de la tour Eiffel, ont été assemblées avec une précision millimétrée à 100 m sous terre, dont 1 746 aimants supraconducteurs maintenus à - 271,3 °C, une température proche du zéro absolu !

    Il y a aussi les quatre immenses détecteurs (Atlas, CMS, Alice, LHCb) répartis autour de l'anneau, dans lesquels se produiront les collisions entre les faisceaux de protons ou d'ions de plomb (particules de la famille des hadrons, d'où le sigle LHC) lancés en sens inverse à la vitesse de la lumière, soit environ 300 000 km/s. Sous la violence du choc, qui dégagera une énergie de l'ordre de 14 teraélectron-volts encore jamais atteinte dans un accélérateur, les protons se désintégreront en une multitude de particules élémentaires dont certaines, comme le fameux boson de Higgs (lire ci-dessous), n'ont encore jamais été observées.
    Des millions de gigaoctets de données
    Véritable cathédrale du savoir, le plus grand de ces détecteurs, Atlas, mesure 25 m de diamètre pour 46 m de long et pèse 7 000 tonnes. Cette énorme bobine, constituée d'une multitude d'aimants et d'instruments de mesures reliés entre eux par des kilomètres de fils, remplit à elle seule une cavité souterraine qui aurait pu contenir l'Arc de triomphe ! «Nos caméras de vidéosurveillance montrent que les visiteurs qui descendent ici pour la première fois sont littéralement bouche bée lorsqu'ils sortent de l'ascenseur», confie un ingénieur du Cern.

    Ce n'est pas tout : les centaines de millions de collisions qui se produiront chaque seconde lorsque le LHC tournera à plein régime, généreront chaque année des millions de gigaoctets de données, soit l'équivalent d'une pile de cédéroms de 20 km de haut ! Pour trouver la ou les pépites ardemment recherchées par les physiciens, onze grands centres informatiques dispatcheront cette montagne de données vers 200 sites à travers le monde, où elles seront stockées et analysées.
     
    2 شخص معجب بهذا.
  2. radhoin23rb

    radhoin23rb عضو نشيط

    إنضم إلينا في:
    ‏1 جانفي 2008
    المشاركات:
    206
    الإعجابات المتلقاة:
    196
      11-09-2008 00:57
    Merci pour ces superbes informations, j'espère seulement que leurs expériences ne tournent pas un jour à la catastrophe générale car la prédictions des résultats d'expériences de ce genre n'est pas toujours possible et on peut avoir des "surprises" quelque fois
     
    2 شخص معجب بهذا.

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...