1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Bank of America rachète Merrill Lynch pour 50 milliards $

الموضوع في 'English & French Archive' بواسطة cortex, بتاريخ ‏15 سبتمبر 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      15-09-2008 17:27
    Bank of America, un temps présenté comme possible repreneur de la banque d'affaires Lehman Brothers, va acquérir Merrill Lynch pour 50 milliards de dollars. Le rapprochement des deux établissements donne naissance au nouveau leader mondial de la finance.

    Bank of America, un temps présenté comme possible repreneur de la banque d'affaires Lehman Brothers, annonce ce lundi matin l'acquisition de son compatriote Merrill Lynch. Bank of America, deuxième banque américaine par les actifs, propose 50 milliards de dollars .

    Merrill Lynch est la troisième banque d'affaires de Wall Street, derrière Goldman Sachs et Morgan Stanley, mais devant Lehman Brothers et l'ex-Bear Stearns (désor mais intégrée au groupe JPMorgan Chase). L'adossement à Bank of America (BofA), qui a plutôt bien résisté jusqu'ici à la crise du "subprime" et qui s'est déjà illustré cette année en reprenant Countrywide, lui permet d'éviter le sort de Bear Stearns et de Lehman Brothers.

    La firme à l'enseigne du taureau, qui a perdu 52 milliards de dollars depuis le début de la crise du "subprime", a vu son cours dévisser de 12% en Bourse pendant la seule journée de vendredi. Le recul de l'action atteint 68% en un an.

    Bank of America, basée à Charlotte, Caroline du Nord, détient le plus grand nombre de comptes de dépôt des Etats-Unis. La combinaison des deux va donner naissance à un nouveau géant bancaire, en mesure de rivaliser avec la première banque des Etats-Unis par sa capitalisation boursière, Citigroup.

    "Acquérir l'une des premières compagnies de gestion de fortune, de transaction de capitaux et de conseil est une grande opportunité pour nos actionnaires", a commenté Ken Lewis, le PDG de BofA dans un communiqué. "Ensemble, nos deux compagnies ont plus de valeur grâce aux synergies", a-t-il ajouté. John Thain, PDG de Merrill Lynch, s'est réjoui de la perspective d'une collaboration avec l'acheteur de sa banque, afin de créer "ce qui sera la première institution financière du monde".

    Selon les termes de l'accord entre les deux banques, BofA va offrir 0,8595 titre BofA pour pour chaque action de Merrill Lynch. La transaction a été validée par les conseils d'administration des deux entreprises et doit encore être validée par les actionnaires puis recevoir le feu vert des autorités de contrôle des marchés financiers. Elle devrait être finalisée au premier trimestre 2009. Trois administrateurs de Merrill Lynch rejoindront le conseil d'administration de Bank of America.

    Après l'acquisition de Merrill Lynch, Bank of America sera la première institution financière mondiale avec plus de 20.000 gestionnaires de comptes et 2.500 milliards de dollars d'actifs à gérer pour ses clients. Cet accord va également faire de BofA le propriétaire de près de 50% du fonds d'investissement BlackRock, qui dispose d'un portefeuille sous gestion estimé à quelque 1.400 milliards de dollars.

    L'annonce de l'acquisition de Merrill Lynch par Bank of America ne va pas arranger les affaires de Lehman Brothers qui a d'ailleurs choisi de se déclarer en faillite ce lundi faute de candidat à sa reprise. Outre Bank of America, la banque britannique Barclays a également décidé dimanche soir de jeter l'éponge sur Lehman Brothers.

    En tout état de cause, l'agence d'évaluation financière Standard & Poor's a abaissé, ce lundi, d'un cran la note de Bank of America, en raison des risques associés à sa reprise de Merrill Lynch. La note de la dette long terme de Bank of America revient à "AA-", contre "AA" jusqu'ici, a annoncé S&P dans un communiqué. Cette note reste sous revue avec implication négative, ce qui implique que S&P n'exclut pas de l'abaisser encore davantage
    .
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...