Des nouveaux gènes en cause dans la schizophrénie

الموضوع في 'الأخبار الطبية الحديثة' بواسطة cortex, بتاريخ ‏26 سبتمبر 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      26-09-2008 21:04
    Ces recherches ouvrent la voie à de nouvellespistes thérapeutiques.

    Depuis des années, les médecins se disputent sur l'origine de la schizophrénie. Cette maladie touchant une personne sur cent avec des symptômes très variables, caractérisée par des troubles graves du comportement et de la pensée (hallucinations, délires interprétatifs, repli sur soi), a été longtemps considérée comme une véritable énigme.

    Pendant des années, cette affection, qui se manifeste en fin d'adolescence ou au début de l'âge adulte, a été expliquée avant tout par des perturbations relationnelles entre parents et enfants, même si Freud a eu la prudence de ne pas trop s'y intéresser et ne s'est pas trop risqué dans l'interprétation de ces symptômes particuliers.

    Jeudi, la revue britannique Nature publie pas moins de trois articles originaux confirmant l'importance des facteurs génétiques dans le déterminisme de la maladie. D'autres éléments de l'environnement qui restent à découvrir sont sans doute en cause, puisque par exemple, lorsqu'un jumeau est atteint, son frère présente un risque de 50 % de l'être à son tour. Cela indique que les gènes, s'ils ont un effet majeur, ne sont pas la seule cause de la maladie.

    Ces travaux ne représentent que le début de la construction du puzzle génétique de la schizophrénie, maladie qui mettrait en jeu plus d'une centaine de gènes différents. Pour le généticien Daniel Cohen, les recherches en cours ouvrent la voie à une meilleure compréhension et à de nouvelles pistes thérapeutiques pour traiter cette maladie mentale.

    Un schéma complexe

    Depuis près d'une dizaine d'années, les généticiens se penchent sur la schizophrénie pour en découvrir l'origine. Plusieurs perturbations génétiques ont été associées à cette affection au cours des années précédentes. Les trois études publiées jeudi dans la revue Nature, réalisées chacune par des équipes internationales, ont le mérite de porter sur de très larges populations de malades.

    Les deux premières portent respectivement sur 1 433 et 3 391 malades comparés à un nombre similaire de témoins en bonne santé. Dans ces deux publications, les chercheurs mettent en évidence le fait que certaines perturbations du génome dites NCV (nombre de copies variant) caractérisées par des petits morceaux du génome manquants ou cassés sont retrouvées bien plus souvent chez les malades que chez les témoins.

    La troisième étude qui paraît elle dans Nature Genetics, réalisée là encore par une équipe internationale, a comparé l'«orthographe» du génome de 479 malades à celles de 2 997 témoins et met en évidence le fait que certaines anomalies dans l'alignement des bases (les lettres des gènes) sont associées à un risque accru de schizophrénie.

    «L'impact génétique dans la schizophrénie est clair depuis des années, explique le professeur Daniel Cohen (un des premiers chercheurs au monde à avoir établi la cartographie du génome humain). Néanmoins, le schéma génétique apparaît complexe. Il implique sans doute plus d'une centaine de gènes et différentes combinaisons de gènes entre eux. Aujourd'hui, seulement une quinzaine de gènes associés à cette affection a déjà été identifiée. Il faudrait sans doute mettre en œuvre d'autres types d'analyses pour les découvrir.»

    L'intérêt de ces recherches n'est pas seulement académique. «Plus on identifie les gènes en cause et plus on élargit les pistes pour trouver les réseaux de protéines perturbées chez les malades, poursuit le généticien. C'est sans doute à partir de là que l'on pourra mettre au point des nouveaux traitements.»

    Les facteurs de l'environnement en cause dans la schizophrénie restent à découvrir. Ont été évoqués, sans preuve, le rôle des virus, la grippe maternelle pendant la gestation, des facteurs psychologiques…
     

جاري تحميل الصفحة...
مواضيع مشابهة التاريخ
des patchs détox ‏11 ماي 2016
Des études montrent l’efficacité du baclofène pour traiter la dépendance à l’alcool ‏3 سبتمبر 2016
Sanofi visé par la première action de groupe en santé ‏18 أكتوبر 2016

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...