L'organisation du Mondial 2010 en Afrique du Sud compromise

الموضوع في 'أرشيف منتدى الرياضة' بواسطة cortex, بتاريخ ‏28 سبتمبر 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      28-09-2008 04:38
    Slim Chiboub, membre exécutif de la FIFA : « Au jour d'aujourd'hui, le président Blatter est déterminé à exaucer le vœu des Africains »

    Il court des bruits (sérieux) quant au retrait de l'organisation du Mondial 2010 à l'Afrique du Sud. La solution de rechange serait les Etats-Unis, en proie actuellement à une crise monétaire aiguë.

    On invoque l'insécurité, l'instabilité politique et le retard dans l'application du cahier des charges en ce qui concerne l'infrastructure.

    Mais,selon Slim Chiboub, membre exécutif de la FIFA : « ce ne sont là que des spéculations et M. Blatter a promis ce Mondial à l'Afrique et il tient à exaucer le vœu des Africains ».

    • En tant que membre exécutif de la FIFA, pourriez-vous nous fournir des éclairages quant au destin de cette Coupe du monde 2010 : aura-t-elle bien lieu en Afrique du Sud ?


    - Slim Chiboub : Certainement ! Cette Coupe du monde aura bien lieu en Afrique du Sud. M. le président Blatter a promis l'organisation de cette suprême manifestation à l'Afrique. Cette promesse est concrétisée. Au jour d'aujourd'hui, rien ne compromet cette promesse pas plus qu'il n'y ait lieu de parler de remise en cause de l'organisation du Mondial en Afrique du Sud. M. le président Blatter est soucieux de ne pas froisser le vœu des Africains.


    • Tout cela est bien beau, mais des informations émanant de certaines sources au sein de la FIFA même créditent la thèse contraire.

    -La FIFA fonctionne dans la transparence. Il n'y a pas de sources occultes et il n'y a pas deux pôles de décision : il n'y a qu'un seul, c'est le président Blatter et son comité exécutif. Ce sont eux qui décident.

    Cette question ne s'est jamais posée. M.Blatter était bien en Afrique du Sud et à son retour il a renouvelé sa confiance en l'Afrique du Sud.


    • D'accord, mais peut-on occulter les graves problèmes d'insécurité qui sévissent en Afrique du Sud, le changement politique, par surcroît aggravés par ce qui se passe au Zimbabwe. N'y a-t-il, donc, pas de risque de non organisation de ce Mondial ce qui entraînerait la faillite de la FIFA.

    -Sachez qu'aucun pays au monde ne peut se targuer d'être à l'abri des problèmes sécuritaires. Vous parlez de l'éventualité de non organisation du Mondial :doucement. Car nous avons le temps nécessaire d'ici la Coupe des confédérations en 2009, pour voir évoluer, sur le terrain de visu et de manière rationnelle les avancées en Afrique du Sud, tant sur le plan de la sécurité que de l'infrastructure.
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...