• كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها

خبر عالمي Masque anti coronavirus : obligatoire dans quels pays ? et en France ?

strong2018

نجم المنتدى
إنضم
6 جانفي 2018
المشاركات
3.841
مستوى التفاعل
7.391
Masque anti coronavirus : obligatoire dans quels pays ? et en France ?
MASQUE GRAND PUBLIC - De nombreux pneumologues, l'Académie de Médecine et le gouvernement recommandent de porter un masque de protection pour limiter la transmission du Covid-19. Emmanuel Macron a promis un masque grand public ou alternatif en tissu homologué et lavable pour chaque Français. Le Chili a quant à lui mis au point un modèle de masque en
cuivre, métal antiseptique qui détruirait efficacement le coronavirus.
1587208830668.png
[Mis à jour le vendredi 17 avril à 10h45] Face à l'épidémie de Covid-19, le port d'un masque de protection (que ce soit un masque chirurgical bleu, un masque à "bec de canard", en tissu fait-maison ou respiratoire de type FFP2) est recommandé par l'Académie de médecine aux soignants, mais aussi à la population générale. Emmanuel Macron a d'ailleurs déclaré que "l'Etat devra permettre à chaque Français, d'ici le 11 mai, de se procurer un masque grand public" en tissu lavable et donc réutilisable plusieurs fois. "Pour les professions les plus exposées et pour certaines situations comme dans les transports en commun, son usage pourrait devenir systématique", a-t-il poursuivi, comme au Luxembourg ou d'autres pays d'Europe. Les modalités de distribution n'ont pas encore été évoquées et on ignore également si ce masque anti-projection sera distribué gartuitement ou payant, a indiqué Olivier Véran, toujours sur RTL le 14 avril.
A date, selon la Direction générale de Santé publique France :

  • 2.25milliards de masques ont été commandés en France (25 contrats ont été signés)
  • 1.5milliard de masques doivent être livrés pour le 31 mai.
Dès leur réception, ces masques permettront de combler la pénurie à laquelle la France fait face depuis plusieurs mois. Une pénurie qui a impacté il y a quelques jours le secteur militaire. En effet, le 12 avril, le porte-avions français Charles de Gaulle a été contraint de rentrer plus tôt que prévu suite à la contamination au coronavirus d'au moins 668 marins. L'un des marins a témoigné sur France Bleu Provence le 15 avril : "L'armée a joué avec notre santé, notre vie [...] Les mesures barrières étaient difficiles à respecter à bord du porte-avions", en précisant que chaque marin disposait de deux masques par jour pour se protéger. Un témoignage auquel a réagi le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste, sur LCI le 16 avril : "A l'époque, il n'y avait peut-être pas la cargaison de masques, parce que ce n'est pas quelque chose qui est fourni de manière systématique". Désormais, la communication a changé et le port de masques fait partie des mesures barrières. Cet équipement placé sur le visage devant la bouche permettrait "d'absorber les gouttelettes potentiellement contaminées et donc d'éviter la contamination". Chirurgical, médical, FFP2, 3 plis, avec des fils de cuivre... Quel modèle porter ? Comment bien le mettre et quand le jeter ? Peut-on le fabriquer soi-même ? Avec quel tissu ? Quel tuto pour rapidement et facilement le confectionner ? Conseils.

  • En France, pour le moment, le port du masque n'est pas obligatoire dans l'espace public. En revanche, porter un masque dans la rue, dans les transports en commun ou dans n'importe quel lieu public est recommandé par l'Académie de Médecine. Des règles concernant une potentielle obligation de porter un masque et les modalités du réseau de distribution des masques "grand public" devront être établies et dévoilées d'ici deux semaines, a informé Olivier Véran sur RTL le 14 avril. Par ailleurs, le ministère de la Transition écologique et solidaire, en charge des Transports, est en train de discuter sur d'éventuelles règles mises en place dans les transports en commun pour le personnel et les passagers.
  • Au Luxembourg, porter un masque, un foulard ou une écharpe autour du visage est obligatoire dans l'espace public à partir du lundi 20 avril, a indiqué son Premier ministre Xavier Bettel. Près de 7 millions de masques vont être distribués aux citoyens du pays et ceux qui y travaillent comme les travailleurs frontaliers.
  • En Italie, le port du masque, ou de "tout instrument (écharpes, foulards) qui permettent de couvrir le nez et la bouche" est obligatoire dans l'espace public en Lombardie et en Toscane, depuis le 5 avril.
  • En Espagne, pays d'Europe le plus touché par l'épidémie, distribue des masques à l'entrée des stations de métro. Le port du masque n'est toutefois pas obligatoire pour sortir dans la rue.
  • En République Tchèque, en Slovaque, en Solvénie : le port du masque est obligatoire dans tous les espaces publics.
  • En Autriche, le port du masque est obligatoire dans tous les supermarchés à partir du 1er avril. Cette obligation sera certainement étendue dans tous les espaces publics.
  • En Bulgarie, porter un masque est "très fortement" recommandé et pourrait devenir obligatoire pour tous les passants.
  • Aux Etats-Unis, qui ont dépassé la barre des 200 000 contaminations, ils envisagent également de faire porter des masques à tous les Américains une fois que les stocks seront à nouveau disponibles.
A quoi sert vraiment le masque ?
Le port de masques médicaux n'est pas une pratique culturelle en France à l'inverse d'autres pays comme en Asie. "Au lieu de remercier les gens qui portent des masques car elles nous protègent de leurs virus, on a plutôt tendance à les juger comme "dangereuses". C'est un regard qu'il faut vraiment changer ! Porter un masque, est un très bon réflexe", indique le Dr Pierre Parneix.

  • Une personne suspectée de présenter des symptômes d'infection respiratoire ou avérée malade peut porter un masque chirurgical pour protéger les autres de ses symptômes (à la maison, dans les lieux publics...).
  • Le masque peut également servir dans un contexte de prévention de l'exposition au virus. Il a un "effet barrière" qui va empêcher le passage des particules bactériennes et virales. "Le mode de transmission du coronavirus est sensiblement le même que celui de la grippe, c'est-à-dire qu'il se transmet d'homme à homme lors de contacts rapprochés (se toucher ou se serrer la main par exemple) et par voie aérienne en toussant ou en éternuant (gouttelettes de salive, postillons)" précise le médecin hygiéniste."
  • Les masques ont donc un intérêt pour s'en protéger mais "n'ont aucun sens si on ne se lave pas les mains puisqu'en pratique on touche des surfaces contaminées" a rappelé le Pr Jérôme Salomon le 26 février 2020 au Sénat.
Pour tous les autres : inutile de porter un masque de protection. Le meilleur moyen de se prémunir contre le coronavirus est de respecter les gestes barrières : se laver les mains régulièrement et particulièrement après chaque sortie, utiliser du gel antibactérien s'il n'y a pas de point d'eau à proximité, éternuer et tousser dans son coude, se moucher avec un mouchoir à usage unique que l'on jette immédiatement, maintenir une distance de sécurité avec ses interlocuteurs d'au moins un mètre...

1587209135695.png
Comment le mettre ?
1587209183468.png
/sante.journaldesfemme
 
أعلى