La déficience en vitamine D favorise la maladie de Parkinson

الموضوع في 'الأخبار الطبية الحديثة' بواسطة cortex, بتاريخ ‏28 أكتوبر 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      28-10-2008 07:07
    [​IMG]
    Selon un rapport des Drs Marian L. Evatt, M.D et collègues, paru dans le journal médical Archives of Neurology d'octobre 2008, les patients souffrant de maladie de Parkinson seraient plus déficients en vitamine D que les personnes adultes du même âge ou que les patients souffrant de maladie d'Alzheimer.

    La vitamine D est importante pour maintenir beaucoup de fonctions physiologiques et la déficience en vitamine D est associée avec l'augmentation du risque de maladies. Les patients ayant des maladies neurodégénératives chroniques sont plus fréquemment en insuffisance de vitamine D, en liaison soit avec leur âge avancé, l'obésité, la non exposition au soleil, le fait de résider dans les régions plus nordiques ou d'avoir une peau plus sombre.

    Les auteurs de l'école de Médecine de l'université Emory à Atlanta, USA, ont comparé les niveaux de vitamine D de 100 patients souffrant de maladie de Parkinson au niveau de vitamine D de 97 patients souffrant de maladie d'Alzheimer et de 99 personnes en bonne santé; toutes étant assorties pour l'âge, le sexe, l'âge, le génotype et la localisation géographique de leur habitation.

    Plus de patients souffrant de maladie de Parkinson avaint de manière significative (55 %) une insuffisance en vitamine D en comparaison avec les personnes du groupe de contrôle (38 %) ou les patients souffrant de la maladie d'Alzheimer (41 %).

    La concentration moyenne en vitamine D dans le groupe souffrant de maladie de Parkinson fut de manière considérable plus faible que chez les malades souffrant de maladie d'Alzheimer ou que chez les personnes en bonne santé (31,9 ng versus 34,8 et 37 ng par millilitre respectivement).

    Selon les auteurs, ces résultats soutiennent le besoin précédemment suggéré d'autres études pour évaluer la contribution d'une concentration faible en vitamine D à la maladie de Parkinson et de déterminer si la correction de l'insuffisance en vitamine D peut améliorer les symptômes de ces patients.

    En conclusion l'incidence élevée d'insuffisance en vitamine D chez des patients souffrant de maladie de Parkinson accentue l'importance de vérifier par habitude le niveau de vitamine D en particulier chez les patients âgés puisque l'insuffisance est fortement corrélée avec une incidence plus élevée d'ostéoporose, de chutes, de fractures et a été associée à une incidence plus élevée de plusieurs formes de cancer et de désordres autoimmuns.
     

جاري تحميل الصفحة...
مواضيع مشابهة التاريخ
L’automédication, l‘abcès à crever pour soigner la santé ‏8 جانفي 2016
Sanofi visé par la première action de groupe en santé ‏18 أكتوبر 2016
9Exercices pour brûler la graisse abdominale ‏20 أكتوبر 2016

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...