La viande rouge pourrait stimuler la progression des cancers

الموضوع في 'الأخبار الطبية الحديثة' بواسطة cortex, بتاريخ ‏19 نوفمبر 2008.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      19-11-2008 08:56
    Les chercheurs de l'école de Médecine de l'université de Californie à San Diego menés par le Dr Ajit Varki, M.D., professeur de médecine et de médecine cellulaire et moléculaire, ont mis en évidence un nouveau mécanisme par lequel la consommation humaine de viandes rouges et de produits laitiers pourrait contribuer à un plus grand risque de tumeurs cancéreuses.



    Les résultats de leur recherche suggèrent que l'inflammation provoquée par une molécule - l'acide N-glycolylneuraminic (Neu5Gc) - , introduite à travers la consommation de ces nourritures pourrait promouvoir la croissance des tumeurs. Ces résultats ont été publiés en novembre 2008 dans la revue médicale Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).



    L'acide N-glycolylneuraminic n'est pas produit naturellement par l'organisme humain mais peut-être incorporé aux tissus humains par l'absorption de viandes rouges. Le corps développe alors des anticorps anti-Neu5Gc qui pourraient potentiellement mener à une inflammation chronique. Les scientifiques ont identifié depuis un certain temps que l'inflammation chronique peut réellement stimuler le cancer. Les auteurs ont trouvé que les tissus des tumeurs contiennent beaucoup plus de Neu5Gc qu'habituellement dans les tissus humains normaux et donc ont conjecturé que d'une façon ou d'une autre Neu5Gc devait bénéficier aux tumeurs.



    Cette hypothèse a été confirmée chez les souris. Chez les souris porteuses d'inflammation induite par les anticorps les tumeurs se sont développées d'une manière plus rapide que chez les souris témoins. Précédemment, il a été montré que chez les humains des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens réduisent le risque de cancer. Par conséquent les souris porteuses de tumeurs cancéreuses facilitées par les anticorps Neu5Gc ont été traitées par un médicament de ce type. Chez ces animaux le traitement anti-inflammatoire a bloqué l'effet des anticorps Neu5Gc et les tumeurs ont été réduites en taille. Selon les auteurs, l'ensemble des résultats indique que l'inflammation chronique induite par la viande rouge peut contribuer au risque de cancer.
     

جاري تحميل الصفحة...

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...