Subaru: des racines très racing

الموضوع في 'السيارات و الدراجات و صيانتها' بواسطة subaru_20, بتاريخ ‏13 جانفي 2009.

  1. subaru_20

    subaru_20 صديق المنتدى

    إنضم إلينا في:
    ‏1 أوت 2008
    المشاركات:
    7.366
    الإعجابات المتلقاة:
    19.783
      13-01-2009 21:23
    Subaru: des racines très racing


    Après ses grandes soeurs Legacy, Outback et Forester, c'est au tour de l'Impreza d'hériter du moteur diesel «maison». Une union particulièrement réussie. A l'aise en ville, sereine sur autoroute, cette Subaru sait même se montrer joueuse...

    Dans la famille Boxer Diesel, je voudrais la petite dernière... Après la Legacy, l'Outback et la Forester, Subaru vient en effet d'équiper l'Impreza de son désormais fameux moteur diesel quatre cylindres «à plat».


    Une démarche intéressante à plus d'un titre. D'abord, les diesels étant à la mode, il est toujours intéressant de jeter un regard sous le capot. Et ce diesel bien particulier vaut le détour! Incroyablement silencieux - même à froid - efficace, souple et plein d'entrain, il excelle dans les bas régimes et reprend avec enthousiasme de 750 à 3500 tours sans le moindre trou.

    Retour vers le racing spirit

    Ensuite, il est amusant de constater que l'Impreza équipée dudit moteur se présente... avec une grosse prise d'air sur le capot. Pour des questions de refroidissement et d'arrivée d'air, d'une part. Mais aussi, et sans doute surtout, pour une question de look. Et c'est tant mieux, puisque la voiture ainsi équipée semble dynamique et «fun ».



    Pourtant, souvenez-vous... Il y a quelques mois de ça, lors du lancement de l'Impreza, la surprise était de mise! Fini la berline au look rallye, avec jantes dorées et aileron maousse sur le coffre. Le staff de chez Fuji Heavy Industries au grand complet avait alors énormément insisté sur le fait que, désormais, «Subaru voulait abandonner son image de voiture de course pour séduire une plus vaste clientèle».
    Mais on ne réécrit pas l'histoire. Même si, entre-temps, la marque s'est retirée du championnat du monde des rallyes pour des questions économiques évidentes en cette période de crise, son «image de marque» aide à vendre ses autos. Et cette image, c'est celle de la voiture qui fut plusieurs fois championne du monde... Retour, donc, à des racines plus «racing».

    Impeccable en ville

    Pourtant, la «clientèle plus large» peut rester calme: pas besoin de superlicence pour piloter cette Impreza. En fait, c'est en ville - où elle tire profit de la souplesse exceptionnelle du «flat four» - et sur autoroute - où son souffle endurant fait merveille - que l'Impreza tire le meilleur parti de sa motorisation diesel.
    Si, pourtant, comme ce fut le cas sur notre parcours d'essai, un col à lacets venait à poindre à l'horizon, la bête sait se montrer joueuse. Vive et dynamique, elle ne demande qu'à partir à l'assaut. Avec deux bémols toutefois: à partir de 4000 tours/min., c'est le calme plat! La courbe de puissance plafonne et il faut impérativement jouer du levier de vitesse pour garder le rythme. Ensuite - et malgré tous les efforts louables des ingénieurs de Fuji Heavy - un bloc diesel, fut-il à plat, est toujours plus lourd qu'un bloc essence. Et sur l'Impreza, ce surpoids se sent. A la fois dans le volant et dans le museau de voiture qui s'obstine à aller musarder vers l'extérieur si tant est qu'on aborde une courbe avec trop d'optimisme.

    Parfaitement stable

    [​IMG]

    Mais on parle là d'un optimisme «lourd». En utilisation normale, aucun souci! L'Impreza colle à la route et si, d'aventure, un souci survenait, le contrôle électronique de trajectoire veille parfaitement au grain
    .


    En résumé, la voiture est vive, pratique et fonctionnelle. A l'aise en usage quotidien, elle se prête volontiers au transport grâce à un coffre volumineux et à une banquette arrière facilement repliable

    Richement équipée


    Prévue en Suisse pour le début de l'année, elle se décline en trois versions: «Swiss» (dès 32 000 fr.), «Comfort» avec phares au xénon, radio/CD 10 haut-parleurs, sièges sport, phares antibrouillard et spoilers (dès 35 000 fr.), et «Comfort S», avec sellerie cuir, système de navigation avec lecteur de DVD et vitres assombries à l'arrière (dès 38 000 fr.). De bonnes affaires
    ...

    :tunis:

     

جاري تحميل الصفحة...
مواضيع مشابهة التاريخ
des à coups de moteur ‏29 سبتمبر 2016
اوقات العمل لservice des mines? ‏17 ماي 2016

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...