1. عرض جديد خاص بالإشتراك في سيرفر الأحلام و IPTV

Contrer l’image «idyllique» d’Israël

الموضوع في 'أرشيف الفضائي العام' بواسطة cortex, بتاريخ ‏25 جانفي 2009.

  1. cortex

    cortex كبير مراقبي منتدى الأخبار الطبيّة والصحيّة الحديثة طاقم الإدارة

    إنضم إلينا في:
    ‏11 نوفمبر 2006
    المشاركات:
    6.981
    الإعجابات المتلقاة:
    5.044
      25-01-2009 10:42
    Maintenant qu’Israël s’est retiré de la bande de
    Gaza après avoir ouvert les portes de l’enfer pour
    les civils palestiniens innocents, son souci premier,
    le plus urgent, consiste à restaurer son image déchiquetée
    par la barbarie dont il a fait montre durant les trois
    semaines de guerre apocalyptique et inhumaine.
    Il est vrai que le bilan est très lourd et choquant, côté
    palestinien : 1.315 morts, 6.000 blessés dont la moitié
    sont des enfants et des femmes, sans compter les 4.500
    déplacés par les combats et désormais sans abri.
    Les destructions aussi sont titanesques. Gaza est en
    ruine : habitations, écoles, mosquées et autres
    infrastructures (eau, électricité, etc.) ont été réduites en
    décombres. Le coût de ces destructions est faramineux :
    deux milliards de dollars.
    Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations-unies
    s’est dit «scandalisé», et «alarmé» par le spectacle qui
    s’est offert à ses yeux lors de sa visite à Gaza.
    «C’est inacceptable… ce spectacle brise les coeurs», at-
    il commenté. D’autres responsables de l’ONU ont
    comparé Gaza à une «zone frappée par un tremblement
    de terre». Et dire qu’ils n’ont vu qu’une partie des
    destructions ! Pour les Gazaouis, «c’est comme un second
    exode» (le premier ayant eu lieu en 1948)… c’est l’enfer,
    ce sont des souffrances à n’en plus finir».
    La communauté internationale est, elle, sous le choc,
    révoltée et en colère d’autant, qu’outre le caractère
    disproportionné (2.560 raids) de cette guerre folle et
    absurde, Israël n’a pas hésité-comme s’il s’agissait d’un
    laboratoire, à employer des armes nouvelles et autres
    prohibées contre les populations civiles, telles les bombes
    transformant les corps humains en squelettes ou ces
    bombes au phosphore causant des brûlures insupportables
    et cancérigènes.
    Le spectacle insoutenable de ces corps humains calcinés
    ou de cette chair humaine fondue à même le béton a
    suscité des réactions indignées de par le monde. Même
    les personnels médicaux des hôpitaux de Gaza entre
    arabes et occidentaux ont été choqués. «L’enfer c’est ce
    que j’ai vu à Gaza… je n’ai jamais vu ça de toute ma
    carrière… j’ai tant pleuré», a, ainsi, témoigné le Pr
    norvégien Mads Gilbhort, appuyant ses dires par des
    photos d’enfants brûlés et amputés qu’il a opérés.
    Ainsi, si les destructions et dégâts massifs à Gaza
    ont poussé le Secrétaire général de l’ONU, très choqué,
    à déclarer «que les responsables des bombardements
    israéliens ayant touché les bâtiments de l’ONU dont les
    3 écoles de l’Unrwa devront rendre des comptes devant
    des instances judiciaires», les images de morts et de
    blessés palestiniens ont incité plus de 90 organisations
    non gouvernementales (ONG), essentiellement françaises,
    à déposer plainte pour «crimes de guerre» devant le Cour
    pénale internationale (CPI).
    C’est dire si l’ancienne image — montée de toutes
    pièces par les médias israéliens et autres occidentaux—
    de «l’Etat juif, îlot de démocratie et de civilisation, menacé
    par la vindicte des pays arabes alentours et victime de
    la violence haineuse des combattants du Hamas» a pris
    un sérieux coup et a été ébranlée et fissurée.
    A preuve, suite à la signature de l’accord sur Gaza
    avec C. Rice, Tzipi Livni, a été, dans le «club de presse»
    de Washington, prise à partie par un journaliste américain
    qui l’a traitée de «terroriste s’en prenant et tuant des
    enfants et des civils palestiniens innocents». Autrement
    dit, ce journaliste accuse Israël de «terrorisme d’Etat».
    Propos impensables, il y a quelques semaines, avant
    le déclenchement de la guerre et la multiplication des
    atrocités commises par l’armée israélienne.
    C’est pourquoi Israël mène actuellement une stratégie
    tous azimuts à travers ses propres médias, Internet
    (notamment Facebook) et autres médias occidentaux
    sous influence afin de faire reluire son image saccagée.
    Aussi, les chaînes israéliennes ont-elles montré une
    femme enceinte et un enfant qu’ils ont sortis (de l’enfer)
    de Gaza pour les soigner dans un hôpital israélien,
    soulignant ainsi «ce geste» afin de prouver son soi-disant
    humanisme.
    D’un autre côté, les responsables israéliens, dont
    Tzipi Levni, ont multiplié les adresses aux Palestiniens
    certifiant «qu’ils n’ont rien contre eux, qu’ils les aiment,
    mais qu’ils ne font que combattre les terroristes du Hamas».
    Si l’amour israélien pour leur prochain palestinien se
    manifeste de la sorte par le lancer de milliers de bombes
    semant mort et destruction, que Dieu nous en garde,
    nous autres!
    Enfin, sur plusieurs chaînes américaines et
    européennes, des inconditionnels de l’Etat hébreu tels
    le philosophe (sic) Bernard Henry Levy (sur France2)
    n’ont épargné aucun effort, au cours de débats sur le
    conflit à Gaza, pour ressasser la rengaine désormais
    connue «Israël demeure une grande démocratie… Il ne
    fait que se défendre… la barbarie est le seul fait du Hamas,
    un mouvement terroriste et bla bla bla». Mensonge,
    mystification et propagande primaire.
    En tous cas nous avons eu beau chercher les valeurs
    morales de cette démocratie. En vain. Nous sommes
    restés sur notre faim. Encore une fois que Dieu nous
    garde de pareille démocratie!
    Autre exemple : sur CNN, certains journalistes et
    débatteurs ont inlassablement expliqué et répété «s’il y
    avait autant de tués et de blessés à Gaza c’est que le
    Hamas se cache parmi la population civile».
    Or, tout le monde le sait, la bande de Gaza est si
    exiguë et si peuplée que forcément les militants du Hamas
    ne peuvent pas être très loin des civils et tout le monde
    sait également que les pilotes israéliens ont le matériel
    sophistiqué et pointu nécessaire pour distinguer leur
    cible et faire le tri.
    La vérité c’est qu’il y avait une volonté de destruction
    anarchique afin de pousser les Gazaouis à se soulever
    contre le Hamas. Un objectif latent, caché mais non
    atteint comme ceux déclarés et affichés.
    En tout cas, ces objectifs non atteints font apparaître
    que cette guerre n’a pas été déclenchée comme annoncé
    pour défendre la population du Sud d’Israël des quelques
    tirs de roquettes mais pour des raisons non avouées
    notamment électorales, surtout qu’Israël est à quelques
    semaines des élections législatives.
    L’Etat Hébreu a échoué — car le Hamas n’est ni
    détruit, ni délogé et la force de sa branche armée est loin
    d’être entamée — et il a mené une guerre sanglante
    pour rien. Tant de morts, de blessés, de familles
    palestiniennes exterminées, disloquées et tant de
    destruction pour rien. Un holocauste de trop!
    Mais doit-on se taire et demeurer les bras croisés en
    laissant Israël reconstruire son image — à travers toute
    une stratégie — truffée de moult stratagèmes avant de
    recommencer une nième guerre folle contre les Palestiniens
    ou autres Arabes de la région?
    Assurément non. Palestiniens et Arabes se doivent
    de mener une stratégie claire et efficace grâce à des
    images et des documents montrant les massacres, les
    atrocités, et les crimes de guerre commis par Israël afin
    de refléter sa vraie image, celle de la barbarie et de
    l’horreur. Montrer mais aussi agir, contrer et dénoncer
    l’image «idyllique» qu’il exporte tout en demandant —
    à l’instar de victimes juives du nazisme — outre des
    dédommagements qui reviennent de droit aux Palestiniens,
    la poursuite des responsables israéliens pour crimes
    contre l’humanité.
     
    4 شخص معجب بهذا.
  2. zagallo

    zagallo عضو

    إنضم إلينا في:
    ‏21 نوفمبر 2005
    المشاركات:
    607
    الإعجابات المتلقاة:
    242
      25-01-2009 13:38
    de quoi tu parles mon cher,israèl est le chouchou des états unis,rien ne peut l'arreter tant qu'elle est soutenue par le veto américain
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...