L'UEFA créé un groupe d'experts chargé du contrôle des finan

الموضوع في 'أرشيف منتدى الرياضة' بواسطة Boban, بتاريخ ‏25 مارس 2009.

  1. Boban

    Boban عضو مميز

    إنضم إلينا في:
    ‏22 جويلية 2008
    المشاركات:
    768
    الإعجابات المتلقاة:
    512
      25-03-2009 22:31
    [​IMG]
    En annonçant mardi la création d'un groupe d'experts en charge du contrôle des clubs, l'UEFA s'est lancée dans la bataille du "fair-play financier" et réfléchit déjà à d'autres mesures, inspirées du sport professionnel américain, comme une taxe de solidarité sur les transferts.
    Dans quelques semaines, huit experts issus des milieux juridique et financier, nommés par le comité exécutif de l'UEFA, pourront frapper aux portes des clubs engagés en Ligue des champions et avoir accès à leur comptabilité.
    "Ils verront si la fédération dont dépend le club a bien fait de leur accorder la licence européenne", se félicite William Gaillard, le directeur de la communication de l'UEFA.
    "On pourra ainsi vérifier si le club respecte le cahier des charges de cette licence durant toute une période, plutôt qu'à une date donnée", poursuit-il.
    Si ce cahier des charges comprend des critères "sportifs" (programme de formation des jeunes, suivi médical des joueurs) et "infrastructures" (stade homologué), ce sont les critères financiers (absence d'arriérés de salaires, transparence des comptes) qui posent de plus en plus souvent de problèmes.
    Cette "brigade financière" va faire le ménage dans les licences, mais elle n'ira pas jusqu'à mettre en évidence les faramineux déséquilibres dont souffrent certains clubs anglais, italiens ou espagnols qui vivent au-dessus de leurs moyens.
    "On a plusieurs intentions: d'un côté, protéger le football professionnel et les clubs, de l'autre, introduire un peu plus d'équité et plus de transparence", admet William Gaillard.
    Depuis plusieurs mois, l'UEFA réfléchit à l'instauration d'un plafond salarial, ou salary cap comme il est désigné dans les grand sports professionnels américains.
    Si cette mesure semble avoir perdu son attrait aux yeux de l'UEFA ("si on l'applique à tous les clubs, les petits clubs ne seront jamais grands"), le gouvernement du football européen continue à creuser des pistes venues des Etats-Unis.
    Il y a deux semaines, des responsables de l'UEFA ont traversé l'Atlantique pour rencontrer des représentants des cinq grands championnats professionnels: MLS (football), MLB (base-ball), NBA (basket-ball), NHL (hockey sur glace) et NFL (football américain).
    Une mesure en cours dans le championnat de base-ball a fait forte impression: chaque équipe se voit attribuer un coefficient en fonction de ses résultats sportifs et de sa santé financière et à chaque fois qu'elle dépasse d'un dollar ce coefficient, elle doit mettre un dollar dans un pot commun, reversé aux équipes les plus faibles.
    Ainsi, lorsque Chelsea ou Manchester United déboursent 30 millions d'euros pour un joueur, ils pourraient dans l'avenir devoir payer une sorte de taxe de solidarité.
    "C'est une solution parmi 200, on examine d'autres options comme le nombre de joueurs ou de contrats professionnels. Le contexte économique actuelle joue bien sûr un rôle, mais cela se fera graduellement, sur plusieurs années", prévient William Gaillard.
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...