1. كل المواضيع تعبّر عن رأي صاحبها فقط و ادارة المنتدى غير مسؤولة عن محتوياتها
    إستبعاد الملاحظة

Le sommet arabe s'achève en rejetant le mandat d'arrêt de la

الموضوع في 'أرشيف المنتدى العام' بواسطة camuss, بتاريخ ‏30 مارس 2009.

  1. camuss

    camuss عضو مميز

    إنضم إلينا في:
    ‏9 جانفي 2008
    المشاركات:
    1.241
    الإعجابات المتلقاة:
    2.611
      30-03-2009 21:53
    [​IMG]


    Le 21e sommet arabe, qui s'est achevé lundi 30 mars au soir à Doha, a rejeté le mandat d'arrêt délivré par la Cour pénale internationale (CPI) contre le président soudanais, Omar Al-Bachir, selon la déclaration finale lue par le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa. "Nous réaffirmons notre solidarité avec le Soudan ainsi que notre rejet de la mesure prise par la CPI à l'encontre du président Bachir", précise le communiqué.
    Ce sommet s'annonçait riche en rebondissements. En raison d'abord de la présence du président soudanais, qui a bravé la CPI, en assistant au sommet, malgré le mandat d'arrêt pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité qui pèse sur lui. Dans son discours, prononcé lors de la séance d'ouverture du sommet, il avait demandé à ses pairs "des résolutions claires et fortes rejetant la décision et réclamant de celui qui l'a ourdi de l'annuler".
    Bachar Al-Assad, le président syrien, avait également donné le ton dès son discours, en appelant ses pairs à "rejeter catégoriquement" le mandat d'arrêt. Mais il a surtout privilégié la situation au Proche-Orient. A la veille de l'investiture du gouvernement israélien de Benyamin Nétanyahou, le président syrien a affirmé que cela "ne change rien, parce que leur droite comme leur gauche et le centre (...) reflètent tous une réalité, qui est que la société israélienne n'est pas prête pour la paix", a-t-il dit, affirmant que les Arabes n'ont pas de vrai partenaire dans le processus de paix avec Israël.
    L'avenir du plan de paix d'inspiration saoudienne, qu'Israël n'a jamais accepté, figurait à l'agenda de ce sommet, tout comme la"réconciliation interarabe". La décision du président égyptien, Hosni Moubarak, de boycotter le sommet avait déjà mise à mal cette "réconciliation". Outre M. Moubarak, les chefs d'Etat de quatre autres pays – Algérie, Irak, Maroc et Oman– n'ont pas fait le déplacement de Doha. Enfin, fidèle à ses sorties théâtrales, le président libyen, Mouammar Kadhafi, s'est retiré de la séance d'ouverture après avoir interpellé le roi d'Arabie saoudite avec lequel il est en froid depuis des années.
     
    1 person likes this.
  2. cartagenna

    cartagenna عضو

    إنضم إلينا في:
    ‏12 ديسمبر 2005
    المشاركات:
    3.283
    الإعجابات المتلقاة:
    11.369
      31-03-2009 08:11
    En ce qui concerne Elbéchir je les salue pour cette décision courageuse, le colonel on a l'habitude de ses jestes, pour Moubarak le sommet avec lui ou sans pas d'importance il a bien fait de rester chez lui, l'algérie Bouteflika n'a jamais presque raté un sommet, les élections dans son pays.
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...