adriano depression

الموضوع في 'أرشيف منتدى الرياضة' بواسطة vieri_32, بتاريخ ‏23 أفريل 2009.

  1. vieri_32

    vieri_32 عضو

    إنضم إلينا في:
    ‏7 أفريل 2009
    المشاركات:
    2.114
    الإعجابات المتلقاة:
    1.160
      23-04-2009 18:45
    Porté disparu pendant une semaine, l’attaquant brésilien de l’Inter de Milan, qui s’est réfugié dans sa favela natale, soigne une incroyable dépression.
    L’amour, c’est douloureux et compliqué. L’expérience de l’attaquant de l’Inter de Milan Adriano l'atteste. Actuellement au Brésil pour tenter de soigner une dépression due à une rupture amoureuse, le Brésilien est sorti de son long silence pour expliquer à la presse locale qu’il « ne planifiait pas un retour immédiat en Italie », où il se sent « malheureux ». « Je ne sais pas si je vais arrêter de jouer un, deux ou trois mois. Je vais réfléchir à l’évolution de ma carrière. Je n’étais pas heureux en Italie, je le suis au Brésil avec mes amis et ma famille », a déclaré le joueur de 27 ans, vendredi, à Rio de Janeiro. « Tout le monde dans l’équipe (NDLR : brésilienne) apprécie Adriano. Si je le peux, je l’aiderai », a pour sa part déclaré le capitaine auriverde Lucio au quotidien sportif Lance.

    Sous contrat avec le club intériste jusqu’en 2010, Adriano a accepté de ne pas être payé (son salaire est estimé à 400.000 euros par mois), en attendant de connaître les éventuelles décisions qui seront prises, toujours selon O’Globo. Cette conférence de presse est la première apparition publique d’Adriano, depuis fin mars, où il avait été convoqué par le sélectionneur auriverde Dunga pour deux matches de qualification au Mondial-2010, contre l’Equateur (1-1) et le Pérou (3-0). Le joueur était à chaque fois resté sur le banc de touche et n’était depuis lors pas rentré en Italie comme prévu.
    Après plusieurs jours de spéculations sur son absence, suscitant les rumeurs les plus folles dans la presse locale (enlèvement, décès dans une fusillade etc.), son ex-fiancée Joana Machado avait révélé jeudi que le joueur était déprimé parce qu’elle avait récemment rompu avec lui. Bien que fréquentant des trafiquants de drogue qu’il connaît depuis l’enfance, Adriano, selon son ex-amie, s’était réfugié dans sa favela natale, Vila Cruzeiro. Là-bas, il se sent bien. Il aime jouer au cerf-volant, marcher pieds nus. Interrogée, la jeune femme a en outre révélé qu’Adriano ne supportait pas le harcèlement médiatique dont il serait victime, ni l’impossibilité de vivre une vie normale. Toujours selon elle, Adriano souhaiterait continuer de jouer à l’étranger jusqu’en 2011, avant de revenir à Flamengo, son club de cœur.
     

مشاركة هذه الصفحة

جاري تحميل الصفحة...