فوزي البنزرتي::"ساواصل المشوار مع الترجي"

Torcida

عضو فعال
إنضم
13 أوت 2008
المشاركات
365
مستوى التفاعل
851
Bienvenue M. Benzarti sur E-S-Tunis.com. Les internautes espérantistes aimeraient bien vous interroger sur certains points, êtes vous prêt à les répondre?
Oui, tout à fait.



Il y a eu dernièrement des rumeurs quant à votre départ de l'Espérance. Qu'en pensez-vous?
Je suis lié à l'Espérance par un contrat de deux saisons et demi. Ce sont des rumeurs sans fondement.



On a même avancé sur des journaux de la place que M. Faouzi Benzarti sera le successeur de M. Lemerre au premier faux pas de la sélection marocaine?
Il y a eu des contacts en ce sens mais qui ne sont pas officiels. Sachez que je resterai à la tête du staff technique de l'Espérance.



Pour en finir avec les rumeurs, avez-vous des commentaires sur le prossible conflit qui aurait eu lieu entre vous et le président de l'US Monastir?
Franchement, je ne veux pas répondre à ce type de questions. Fouazi Benzarti est originaire de Monastir, il y est né et il y a vécu. Sachez qu'avant la finale de la Coupe de Tunisie, j'ai tenu à voir les joueurs avec lesquels je me suis entretenu. Donc il n'y a eu aucun problème, et il est inutile d'évoquer davantage ce type de rumeurs
.



Chapitre préparation de la prochaine saison maintenant. Pourquoi notre club s'est-il retiré du tournoi organisé par le club allemand Leverkusen?
Ce tournoi arrive dans un moment inconvenable par rapport au programme de préparation. Si on y participe, on sera contraint de disputer des rencontres à rythme soutenu dans un moment précoce de l'intersaison. En un mot, participer à ce tournoi est synonyme de chambardement de notre préparation, ce que nous voulons éviter à tout prix surtout à l'aube d'une saison aussi particulière que celle qu'on entamera.



Pouvez-vous nous donner un bref aperçu sur le programme de préparation?
En gros, il est prévu que la préparation commence le 22 juin, nous allons effectuer un stage à Monastir avant de nous déplacer à Marseille pour participer à la coupe méditerranéenne du 22 au 25 juillet.



Et cette histoire de derby amical?
Ce n'est pas encore officiel, mais ça nous arrangerait de le disputer car propice à notre programme de préparation. En fait nous avons prévu de disputer quatre matchs amicaux avant de nous déplacer à Marseille, le derby -si officialisé- ferait partie de ces matchs là.



Les débats des espérantistes ne cessent de se focaliser sur ce poste d'arrière latéral droit. Qu'en pensez-vous?
Pour être véridique, pour le moment l'Espérance ne dispose pas de joueur qui pourrait parfaitement combler ce poste. Nous allons reprendre les mêmes joueurs et essayer d'en tirer le maximum.



Salah Mzali a quand même donné satisfaction à l'US Monastir sous votre commandement. N'est-il pas possible qu'il récupère son niveau d'antan?
Salah est pratiquement mon enfant, mais actuellement, il ne peut pas remplir cette tâche. A mon avis, il doit aller faire valoir son talent ailleurs sous forme de prêt le temps qu'il se rode et qu'il retrouve progressivement un niveau meilleur, là il pourra revenir à l'Espérance.



Quelle est la solution alors, y a-t-il un recrutement d'un joueur qui répond au profil désiré?
Pour le moment non, on devra faire avec Sameh Derbali et Janvier Besala, voire même Wissem Bekri
.



Y a-t-il des postes où M. Benzarti a demandé du renfort auprès du bureau directeur?
Tout d'abord, il faut savoir qu'on ne recrutera que les joueurs qui apporteront le plus à l'équipe. Nous ne recruterons pas de manière aléatoire juste pour meubler notre mercato. C'est ma méthode de travail, et je l'ai appliquée partout où je suis allé, que ce soit avec l'Espérance sous la présidence de M. Chiboub, à l'Etoile du Sahel ou autre. Pour répondre à votre question, il se pourrait qu'on recrute un ailier droite ou gauche, et c'est tout.



Et qu'en est-il du poste de gardien de but après le départ de Kasraoui pour Lens?
Nous avons Arbi Mejri et nous tâcherons de recruter un deuxième gardien de but.



Donc à part Mejri qui sera le premier gardien, il y aura un recrutement d'une doublure de valeur.
Ça sera Mejri ou le futur gardien recruté, ça va dépendre des niveaux des deux joueurs. En d'autres termes, c'est le meilleur qui va être titularisé. Cela étant dit, j'ai entière confiance en Mejri et je suis sûr qu'il nous aidera énormément la saison prochaine.



Venons-en maintenant aux joueurs étrangers, et commençons par le cas Eneramo. Est-il partant?
Pour le moment il est avec nous jusqu'à nouvel ordre. Aucun entraineur n'accepte de céder le nigérian, mais malheureusement nous sommes contraints par la loi du professionnalisme. En d'autres termes, s'il y aura une offre intéressante pour le joueur et pour l'Espérance, on ne pourra pas le retenir.



Et Edgar Loué?
Il est sur la liste des départs.



Et les trois jeunes camerounais; Bapidi Fils, Brice et Banana?
Je suis satisfait par le rendement du défenseur axial (Banana) et du milieu (Bapidi Fils). Pour ce qui est de l'attaquant (Brice), il a du pain sur la planche et il faudra qu'il hausse son niveau s'il veut postuler à une place dans le groupe.



Faouzi Benzarti a apporté énormément au niveau de l'état d'esprit, et nous souhaitons tous que cet acquis soit maintenu. Quel sera son apport la saison prochaine surtout au niveau du fond de jeu?
Je dis toujours à mes joueurs qu'il nous reste beaucoup de travail à accomplir. Mon équipe n'a pas encore atteint le niveau escompté, et ça sera l'objectif à réaliser par le travail et les efforts de tous afin de construire une équipe d'un standing européen; c'est mon souhait personnel.



La saison prochaine, l'Espérance aura cinq titres à conquérir. Comment allez-vous gérer cette pléiade de compétitions?
Je l'ai dit lorsque je suis arrivé et je le redis maintenant ; nous allons jouer le football pour le football et nous ferons les comptes à la fin. L'objectif de l'Espérance est clair; défendre le championnat tunisien, la coupe nord-africaine et la ligue des champions arabes, jouer à fond la Coupe de Tunisie et essayer de passer les deux tours préliminaires de la ligue des champions africaine. Nous allons procéder match par match comme nous l'avons fait à la fin de la saison écoulée, et ma foi cette méthode a démontré son efficacité si l'on exclut la demi-finale de la Coupe de Tunisie; une rencontre qui s'est déroulée dans des conditions le moins qu'on puisse qualifier est de «mystérieuses».



Pour finir, un mot sur la sélection tunisienne?
J'espère qu'on réalisera notre objectif suprême, soit la qualification à la Coupe du Monde. A la prochaine journée nous rencontrons la sélection mozambicaine, et il faut s'en méfier car il n'y a plus de sélections faibles en Afrique. Par la suite, il faut absolument réussir nos trois matchs suivants (face au Nigéria et le Kenya à Tunis, et le Mozambique à l'extérieur) pour nous déplacer dans les meilleures conditions à Lagos, pour croiser le fer avec des nigérians qui sont actuellement dans les meilleures de leurs formes.



Devrons-nous nous méfier de Mickael à Tunis?
Bien sûr. C'est un excellent joueur qui est en plus en train de faire d'énormes progrès. Il connait tous les joueurs de la sélection et c'est un avantage considérable pour lui et donc pour sa sélection.​
 
أعلى