Voilà pourquoi nous devons le vendre(kàka)

majdi7777

عضو مميز
إنضم
16 أوت 2008
المشاركات
624
مستوى التفاعل
391
Voilà pourquoi nous devons le vendre

Enfin ! Adriano Galliani a commenté la rumeur de départ concernant Ricardo Kakà mais malheureusement les nouvelles ne sont pas très rassurantes pour les tifosi rossoneri…interview sur la Gazzetta dello Sport...

Pourquoi Kakà n’a-t-il pas été vendu en janvier et il le sera maintenant pour une somme beaucoup plus basse ?
« Car il ne voulait pas aller à Manchester City, à Madrid il irait volontiers. La solution Chelsea n’existe pas : Kakà va au Real ou alors il reste au Milan. C’est sa volonté et nous faisons tout avec son accord. »

Pourquoi êtes-vous aller à Madrid plutôt que de recevoir les personnes du Real à Milan ?
« Florentino Perez m’a invité pour fêter son élection. Nous avons mangé, ensuite, je ne le nie pas, nous avons parlé de Kakà. Les négociations existent mais l’accord n’est pas fait. »

Si Kakà décide avec le cœur, comme il l’aurait fait en janvier, vous renonceriez encore une fois à le vendre ?
« Le cœur ? Nous sommes en train de parler de transferts. »

Mais vous citiez toujours Berlusconi qui dit ‘Le foot appartient à la sphère des sentiments et non pas à celle des affaires.’.
« Et le cœur nous l’avons tous. Mais les chiffres sont tellement élevés que même le cœur doit faire ses comptes. »

Kakà disait vouloir rester au Milan.
« Kakà s’est toujours bien comporté avec nous, il n’a jamais demandé d’augmentation ou de prolongation de contrat. Il a été là six ans et a gagné tout ce qu’il y avait à gagner. »

Mais ?
« Mais nous ne pouvons pas nous permettre de perdre 70 millions par année. Les motivations du départ de Ricky seraient économiques : le Real facture le double du Milan, il est propriétaire de son stade, il ne partage pas les recettes des télévisions avec d’autres clubs, il est aidé par le régime fiscal qui permet d’offrir un salaire plus grand aux joueurs sans dépenser plus. Deux millions deviennent un million dans les poches d’un joueur en Italie, un et demi pour un joueur en Espagne. »

Ce sont des choses qui ne font pas rêver les gens. Vous le savez, le foot permet de rêver.
« Je ne veux pas être ennuyant mais la base du problème est économique : l’Italie n’est plus compétitive et la Serie A doit lutter pour dépasser d’autres championnats après avoir perdu du terrain sur l’Espagne et l’Angleterre. »

Et maintenant, que se passera-t-il au Milan ?
« Je veux rassurer les tifosi : nous ne démolissons pas et nous n’affaiblissons pas l’équipe. Nous n’allons pas vendre Kakà pour prendre personne à la place. Si Kakà part, un grand attaquant arrive. »

Adebayor ? Amauri ?
« Non. »

Peut-être quelques joueurs du Real ?
« Je l’exclus. Ce sera un grand attaquant. Je peux ajouter que ce sera une seconde pointe : nous jouerons avec le 4-3-1-2 et si Kakà part il faudra quelqu’un qui joue à sa place. »

Les tifosi rêvent de Cristiano Ronaldo.
« Ne plaisantons pas. Mais ce sera un autre grand joueur. Comme l’est Thiago Silva qui remplace notre immense Capitaine Paolo Maldini. »

Avez-vous calculé les dégâts sur l’image du club si Kakà part ?
« Chaque chose qui est faite au Milan est évaluée, j’espère que les tifosi comprennent la situation. Le Milan de Berlusconi a vécu quatre grands cycles : Sacchi, Capello, Tabarez-Zaccheroni et celui d’Ancelotti. Nous repartons pour un 5ème. Il y a des négociations pour Kakà, nos autres bigs sont intouchables. Comme par exemple Pato, Seedorf et Pirlo. »

Les gens se demandent pourquoi Berlusconi ne vend pas le club s’il ne veut plus mettre beaucoup d’argent.
« Berlusconi ne veut pas vendre mais il n’y a jamais eu d’offres pour devenir actionnaire majoritaire. Il y a eu des intéressements pour devenir actionnaire minoritaire mais aucune négociation n’a été ouverte. »

D’où arrivent ces offres ?
« Moyen Orient et Etats-Unis. »

Galliani, à quoi doivent s’attendre les tifosi ?
« Un Milan prêt à repartir. Nous avons souvent été considéré comme finis et nous avons toujours recommencé à gagner. »
 
أعلى